Accueil Communiqués de presse Consommationdalcool.ch : un nouveau site pour répondre aux questions aux questions sur...

Consommationdalcool.ch : un nouveau site pour répondre aux questions aux questions sur les problèmes liés à l?alcool

Si 250’000 personnes en Suisse sont alcoolodépendantes, celles concernées par la maladie sont bien plus nombreuses: la moitié de la population dit en effet connaître quelqu’un ayant des problèmes d’alcool . Toutes ces personnes sont pourtant victimes du tabou qui entoure la maladie alcoolique et entreprennent difficilement une démarche pour se faire aider par des professionnels. Pour rompre ce silence, Addiction Info Suisse a développé consommationdalcool.ch. Un site internet au design très accessible – linéaire, concis et formulé dans un langage simple – qui va à l’essentiel en répondant aux questions de base liées à la consommation problématique d’alcool.

Addiction Info Suisse propose déjà de nombreux outils pour les personnes préoccupées par leur consommation d’alcool et leurs proches : ligne téléphonique, questions-réponses sur internet, brochures d’information et de conseil. L’accès anonyme, 24 heures sur 24, à une information de base et des conseils pratiques fait de consommationdalcool.ch un nouveau relais important entre la zone de silence où se trouvent les personnes en souffrance et le recours à des professionnels qui sauront prendre en charge la maladie.

Une campagne pour réfléchir, un site web pour agir

Le lancement de consommationdalcool.ch est également une réponse à ceux qui seront interpellés par les spots de la campagne de prévention: « Les problèmes d’alcool nous concernent tous : parlons-en !». Des séquences mettant en scène des personnes concernées par le problème d’alcool d’un de leurs proches seront en effet diffusées dans les salles de cinémas suisses projetant le film « Les aventures de Tintin : le secret de la licorne».

Le succès de la première vague de cette campagne a conduit Addiction Info Suisse à pousser plus loin sa volonté de tendre la main aux personnes concernées et répondre aux besoins particuliers d’une population souvent murée dans le silence. « Parlons-en » ? Oui ! Mais cette démarche est difficile. Il y a des étapes à franchir avant d’appeler une ligne téléphonique d’aide, de demander des documents d’information ou d’aller voir un spécialiste.

Consommationdalcool.ch aide à franchir ces étapes. En posant d’abord simplement la question « L’alcool : un problème pour moi ? » et en proposant des informations pour évaluer sa consommation, son comportement face à l’alcool, les risques encourus et une possible perte de contrôle. En cela, consommationdalcool.ch s’adresse à toute personne qui se pose des questions sur sa propre consommation, sans être pour autant dépendant, et qui souhaite l’évaluer. Ces informations aideront par ailleurs les personnes concernées à définir la perte de contrôle de leur propre consommation comme une maladie: l’alcoolodépendance.

La même démarche existe pour les proches en cliquant sur l’onglet qui leur est destiné. Famille, travail, amitié : diverses situations sont explorées afin de les aider à appréhender les risques qu’ils encourent dans cette relation avec un alcoolique. Cette volonté de cibler les proches repose clairement sur l’idée de dialogue qu’Addiction Info Suisse veut favoriser concernant les problèmes liés à l’alcool. Il est à noter que consommationdalcool.ch s’adresse à un public adulte. Addiction Info Suisse a développé des sites spécialement conçus pour la jeunesse (mamanboit.ch, papaboit.ch).

Briser le tabou lié à l’alcool, sortir les consommateurs de leur isolement, informer sur les comportements à risque et améliorer l’accès à une aide professionnelle : avec ce site, Addiction Info Suisse fait un pas supplémentaire pour une prise en charge efficace des problèmes liés à l’alcool. 

consommationdalcool.ch : un nouveau site pour répondre aux questions aux questions sur les problèmes liés à l’alcool
Addiction Info Suisse lance un nouveau site web d’information pour les personnes alcoolodépendantes, leurs proches et celles et ceux qui s’intéressent simplement à leur consommation.

 

Renseignements:
Ségolène Samouiller
Porte-parole
[email protected] 
Tél.: 021 321 29 84

 

 

 

www.consommationdalcool.ch

Pour visualiser les spots de la campagne: www.addiction-info.ch 

A lire aussi

Sur les pas du thermomètre médical

L’origine du thermomètre médical remonte au 16e siècle. L’ancêtre du thermomètre, le thermoscope, a été inventé en 1593.

Profiter des bienfaits des acides gras oméga-3

On entend de plus en plus parler des oméga-3. A juste titre, car leurs bienfaits sont fort nombreux et clairement établis.

Aïe, mon estomac?

Brûlures et lourdeurs gastriques, douleurs abdominales, renvois acides… Très pénible, la gastrite entrave la qualité de vie.

Pour un sommeil de rêve

Celles et ceux qui en profitent nuit après nuit ne songent même plus à ses innombrables bienfaits. Réparateur et régénérateur, le sommeil est un véritable bain de jouvence pour le corps et l'esprit. On estime cependant qu'un tiers de la population des pays industrialisés souffre de façon chronique ou transitoire de troubles du sommeil. Si parfois ceux-ci requièrent la consultation d'un médecin, il est possible de venir à bout de certains en suivant quelques simples règles d'hygiène de vie et en ayant éventuellement recours, pour une courte période, à un médicament disponible sans ordonnance.

Traiter l’arthrose dès le stade initial

Maladie très répandue, l'arthrose entrave fortement la qualité de vie des personnes concernées. Un traitement dès le stade initial peut freiner sa progression.