Connaissez-vous la lécithine de soja?

La lécithine est composée essentiellement de phospholipides, constitués d’acides gras, notamment polyinsaturés, et de phosphore. Elle est également très riche en choline et inositol, substances apparentées au groupe vitaminique B. La lécithine est présente tant dans le domaine animal que végétal et ses principales sources sont le jaune d’oeuf et le soja.

Elle est utilisée soit comme additif alimentaire (c’est d’ailleurs l’un des rares additifs ayant une valeur nutritive), soit comme complément alimentaire (disponible en capsules, comprimés à mâcher et granulés): dans ce cas, la lécithine employée est presque toujours celle extraite du soja.

Une arme efficace contre le cholestérol et les «mauvaises» graisses

Les multiples propriétés de la lécithine sont dues notamment aux acides gras polyinsaturés (AGPI) et à la choline. Les premiers luttent contre les dépôts de cholestérol et de graisses dans les artères. La choline, quant à elle, est en premier lieu un agent «lipotrope», qui s’oppose à l’accumulation et au dépôt des graisses autant dans les artères que dans le foie. Ainsi, d’un côté, elle agit en synergie avec les AGPI dans la prévention des maladies cardiovasculaires et, de l’autre, elle contribue au bon fonctionnement du foie.

En émulsifiant les graisses présentes dans les aliments, la choline favorise leur digestion. De plus, elle aide à prévenir les calculs biliaires. En effet, ceux-ci sont constitués essentiellement de cholestérol, que choline et AGPI contribuent à maintenir en solution.

La choline intervient encore dans la synthèse de l’acétylcholine, un neuromédiateur antidéprime, dont la production est diminuée lorsque notre moral n’est pas au beau fixe. Enfin, au même titre que les AGPI et le phosphore, la choline joue un rôle important dans le processus de la mémorisation. Avis aux étudiants soumis à un surmenage intellectuel et aux personnes dont la mémoire fléchit: les phospholipides constituent 25% du poids de notre cerveau!

- Publicité -
Article précédentEchec aux mycoses vaginales
Article suivantLes infections fongiques
Rédactrice en chef de vitamag®

Rita Ducret-Costa, rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne (une ville à découvrir absolument, si ce n’est pas déjà fait), nutritionniste (une véritable passion!) et homéopathe (mais tout autant ouverte à la médecine classique).

Aime plein de choses: tout ce qui touche à la santé, les langues, le sport, les contacts, etc.