Accueil Vie Ménopause Comprendre son corps à l'arrivée de la ménopause

Comprendre son corps à l’arrivée de la ménopause

La ménopause est un cap important dans la vie d’une femme. Dans certaines sociétés, elle est vécue comme une délivrance. Ailleurs, elle est considérée comme un premier pas vers la vieillesse, souvent difficile à franchir. Pour appréhender au mieux cette étape, l’idéal est de s’informer, d’en parler et d’adapter son hygiène de vie.

Savoir reconnaître les symptômes

La ménopause se manifeste différemment chez chaque femme. Le plus souvent, elle s’accompagne de bouffées de chaleur, de sueurs nocturnes, d’insomnie, de sautes d’humeur, de sécheresse vaginale et parfois d’infections urinaires. Il est intéressant de constater que les désagréments physiques liés à la fin des règles diffèrent selon les régions.

Dans les pays méditerranéens, les bouffées de chaleur sont monnaie courante, alors qu’au Japon, les symptômes sont quasi inexistants. Une série de facteurs peuvent expliquer ces disparités, comme le régime alimentaire très riche en soja des Japonaises. Les différences génétiques ou même les attitudes sociales et psychologiques face au vieillissement influent également sur le déroulement de la ménopause.

Accepter le changement

La ménopause ne doit pas être vécue comme un choc. Toutes les femmes savent que ce moment viendra. C’est pourquoi, dès l’entrée dans la quarantaine, il est important de se préparer au mieux à ce véritable bouleversement, tant physique que psychique. Pour ce faire, il est essentiel de bien s’informer, que ce soit via la littérature spécialisée, en discutant avec des amies déjà passées par ce cap, ou en consultant un spécialiste.

Adapter son hygiène de vie

L’arrêt des menstruations peut être vécu comme une période assez éprouvante, notamment si l’on dort trop peu. C’est pourquoi il est nécessaire d’adapter son hygiène de vie: faire de l’exercice régulièrement permet de lutter contre l’anxiété et les troubles du sommeil. De plus, en maintenant la densité osseuse, l’activité physique réduit les risques d’ostéoporose, particulièrement accrus durant cette période du cycle hormonal.

Il faut également relever que les besoins nutritionnels varient en fonction de l’âge. Une femme en pré-ménopause devrait absorber quotidiennement 1’000 à 1’500 milligrammes de calcium pour pallier le risque d’ostéoporose. La vitamine D, qui favorise l’assimilation du calcium, doit impérativement être intégrée dans le régime alimentaire d’une femme dès les premiers signes de la fin des règles.

A lire aussi

Le Conseil fédéral fixe les bonnes priorités en levant l’interdiction des soins de base

Berne, le 16 avril 2020. H+ soutient la décision du Conseil fédéral de lever dès le 27 avril l’interdiction des traitements et des thérapies...

A mettre dans ses bagages

Bientôt l'été! Toute la famille se réjouit des grandes vacances. Mais des ennuis imprévus peuvent venir troubler les plaisirs du voyage...

Le coin enfants: concours

Et si tu testais tes connaissances? 10 gagnants seront tirés au sort et recevront ZAC! Réponds correctement aux deux questions! Trouve-t-on des pingouins à Madagascar? Peut-on observer un ours polaire au Zoo...

La sécurité et la solidarité, des prérequis indispensables pour bien vieillir

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu à Berne le colloque national de Pro Senectute intitulé « Sur la voie d’un vieillissement réussi ». Des intervenant-e-s de renom tant en Suisse qu’à l’étranger, ainsi que le conseiller fédéral Alain Berset ont débattu sur les conditions que doit remplir notre société pour permettre à toutes et tous de bien vieillir et de vieillir dans de bonnes dispositions, indépendamment de leur situation financière et de leur statut social. Première conclusion : pour bien vieillir, il faut un système de prévoyance vieillesse durable et sûr, la possibilité de prendre part à la vie sociale, mais aussi une image positive de la vieillesse. Pro Senectute lance un appel pour qu’en cette période de bouleversements démographiques, l’on se soucie également de ces conditions indispensables à la cohésion sociale.

Attention dans les piscines – L’été est la saison des insectes

Conseils pour éviter les piqûres Les humains ne sont pas les seuls à se réjouir de l’été : les températures élevées sont également appréciées des...