Accueil Beauté Poids Combattre la cellulite

Combattre la cellulite

D’un point de vue anatomique, il s’agit d’une affection dégénérative du tissu conjonctif sous-cutané, associée à une rétention hydrique localisée.

Les substances anticellulite sont les vitamines C, P et B6, le potassium, l’oligoélément silicium et les protéines. Elles agissent soit en stimulant la fonction rénale, soit en diminuant la perméabilité des parois capillaires (afin de réduire l’infiltration), soit en donnant du tonus au tissu conjonctif. Les légumes et les fruits frais et crus ou peu cuits, gorgés de vitamines C et/ou P et de potassium, les céréales complètes, riches en silicium, potassium et vitamine B6 et les aliments protéiniques maigres méritent tout particulièrement d’être mentionnés.

En revanche, l’abus de graisses (qui engorge le foie) et de sucreries (qui exerce un effet antidiurétique), ainsi que l’excès d’alcool et de café (qui entraîne une fuite avec l’urine de vitamines B et C et de potassium) sont contre-indiqués lors de cellulite, même lorsqu’elle n’est pas accompagnée de surcharge pondérale. Pour stimuler l’élimination rénale, il faut veiller à beaucoup boire, en privilégiant l’eau et les infusions diurétiques, et à diminuer parallèlement la consommation de sel, sans oublier celui qui se cache dans la viande séchée, les légumes en conserve et en vinaigrette, la moutarde, etc…

La prise en charge nutritionnelle doit être impérativement complétée par la pratique d’une bonne hygiène de vie (dont l’exercice physique fait partie) et l’application régulière d’un produit spécifique, aux propriétés désinfiltrantes et réductrices. Issue de la recherche des laboratoires Sanofi, un nouvel amincissant local se démarque par sa formule totalement inédite. Pour la première fois, un produit de ce genre intervient en bloquant les récepteurs du stockage des graisses dans le tissu adipeux sous-cutané. Son efficacité a été prouvée par des études réalisées sur plus de 1000 volontaires avec le même souci de rigueur que pour le développement d’un médicament. Pour un résultat optimal, une application biquotidienne durant 60 jours s’avère indispensable.

Rita Ducret-Costa
Rédactrice en chef de vitamag®, pharmacienne diplômée de l’Université de Bologne, nutritionniste et homéopathe.

A lire aussi

Le «Communiqué-Santé» sur Internet!

Malgré l’avènement de l’électronique et des possibilités extraordinaires offertes par Internet, rien ne remplace un beau livre ou votre journal. Ainsi, vous préférez aller...

En pleine forme jour après jour, grâce à jemalt® 13+13

Jemalt® 13+13 est un complément alimentaire à base d’extrait de malt. Une portion (20 g de poudre ou 4 tabs) suffit à couvrir 100% des besoins journaliers...

Quand le dos pince et tire

Il existe différentes variantes de maux de dos, et la probabilité d’en souffrir une fois au moins dans sa vie est relativement élevée.

Lécithine et DHA: importants pour 100 milliards de cellules nerveuses.

Le travail du cerveau d'un adulte est accompli par environ 100 milliards de cellules nerveuses (neurones). Les signaux se propagent à travers la structure compliquée...

Dormez bien!

Bonne nuit... Pour un Suisse sur trois, ce souhait reste lettre morte, tous les soirs. Pourtant, ce tiers-temps quotidien où notre corps se régénère par le sommeil est indispensable à tout un chacun!