Chaos pollinique

Faire du vélo avec les yeux qui pleurent? Se faire couper les cheveux avec des crises d’éternuements? Une allergie pollinique non traitée complique de nombreux aspects de la vie quotidienne. Cette vidéo proposée par aha! Centre d’allergie Suisse explique ce qui aide et où trouver des conseils.

L’allergie pollinique (rhume des foins, allergie au pollen, rhinite allergique, rhinite saisonnière) est l’allergie la plus fréquente sous nos latitudes. Les personnes concernées réagissent à une ou plusieurs sortes de pollens. Le rhume des foins peut provoquer les symptômes suivants: crises d’éternuement, écoulement nasal (rhinite), nez bouché, respiration nasale difficile, yeux rougis, irrités et larmoyants (conjonctivite), démangeaisons au niveau du palais, du nez et des oreilles, enrouement, toux irritative. Les troubles débutent généralement à l’âge scolaire.

Les trois groupes principaux pouvant déclencher une allergie pollinique sont:

  • Arbres: noisetier, aulne, frêne, bouleau, charme, chêne;
  • Graminées: p. ex. fléole des prés, dactyle aggloméré, raygrass anglais;
  • Herbes: armoise, ambroisie.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles