Accueil Communiqués de presse Break The Chain : lancement de la campagne destinée aux hommes ayant...

Break The Chain : lancement de la campagne destinée aux hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes (HSH), avec une application smartphone d’un genre nouveau

Les hommes ayant des rapports homosexuels restent les plus touchés par l’augmentation du nombre d’infections au VIH. Les statistiques ont mis en évidence une transmission très rapide du virus dans cette communauté par le biais de « chaînes d’infection ». Le dernier cas en date vient d’être enregistré dans le canton de Saint-Gall, où 14 personnes se sont infectées en peu de temps. Cette situation doit changer : Break The Chain, une nouvelle campagne de prévention menée par les Checkpoints de Genève et de Zurich, veut briser les chaînes d’infection au VIH chez les hommes homosexuels. La campagne s’articule autour d’une nouvelle application pour smartphone à télécharger dès aujourd’hui. « Cette application est une nouveauté absolue », déclare le chef de projet Andreas Lehner. « Elle indique aux hommes s’ils font partie d’une chaîne d’infection par le VIH en raison de leurs habitudes sexuelles. » Chaque participant reçoit ensuite des recommandations d’engagement personnalisées pour la campagne d’avril. Pendant un mois, du 1er au 30 avril, il s’agira d’éviter toute nouvelle infection par le VIH au sein de la communauté gaie de Suisse. Si un grand nombre d’hommes homosexuels se mobilisent pendant un mois, l’épidémie de VIH pourra être fortement endiguée, comme le montrent des prévisions de l’Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Un projet de la communauté gaie

Les homosexuels se protègent plutôt bien et connaissent les règles de prévention contre le VIH. Néanmoins, cela ne suffit manifestement pas. C?est pourquoi Break The Chain incite à redoubler d’efforts. Par le biais de l?application smartphone, chacun pourra choisir lui-même son engagement personnel en avril pour éviter, l’espace d’un mois, toute nouvelle infection par le VIH. La mesure la plus efficace reste l?absence de pénétration anale non protégée. Une mesure plus facile à respecter lorsque des offres et des événements attrayants viennent encourager les participants.

« Break The Chain se veut un projet de la scène gaie », souligne Andreas Lehner. « Il s’adresse à tous, associations, bars et clubs compris. »

Phase de primo-infection : un risque accru

La plupart des hommes homosexuels s’infectent avec des personnes elles-mêmes infectées depuis peu et qui ne savent pas qu?elles sont séropositives. En effet, un individu est tout particulièrement infectieux pendant les premiers mois qui suivent son infection par le VIH, c’est la phase de primo-infection. Durant cette période, le risque de transmission est multiplié par un facteur de 20 à 100. Une seule pénétration anale non protégée peut suffire à s’infecter. Une réalité médicale aggravée par le fait que les hommes homosexuels entretiennent souvent des relations multiples. Au sein de tels réseaux, le haut degré de confiance fait parfois renoncer au préservatif. Dès qu’un membre du réseau contracte le VIH, ce dernier se transmet alors rapidement à l’ensemble de son réseau. Le cas de Saint-Gall n’est qu’un exemple de cette réalité épidémiologique. « Si nous parvenons à briser les chaînes d’infection par le VIH, la communauté gaie dans son ensemble deviendra plus sûre », affirme Andreas Lehner. Break The Chain se déroulera du 1er au 30 avril. L’application smartphone Break The Chain peut d’ores et déjà être téléchargée sur les plateformes Apple et Android et sur le site www.BreakTheChain.ch. Pour ceux qui ne possèdent pas de smartphone, le site internet permet également de s’inscrire et de participer à la campagne.

Pour tout complément d?information

Andréa Ostinelli, tél. 079 955 77 08, Coordinateur projets HSH Suisse Romande
Vincent Jobin, tél. 022 906 40 30, Coordinateur Checkpoint Genève

 

Break The Chain

Break The Chain est une nouvelle campagne de prévention qui vise à réduire le nombre d’infections par le VIH au sein de la communauté gaie. Elle est financée dans le cadre d’un plan d’action d’urgence de l’OFSP et réalisée par les Checkpoints de Genève et de Zurich en collaboration avec l’Aide Suisse contre le Sida. Son objectif consiste à éviter toute nouvelle infection par le VIH en Suisse pendant un mois. Dans ce but, chaque membre de la communauté est appelé à participer et à déclarer son engagement personnel pour la campagne. Actuellement en Suisse, plus de la moitié des nouvelles infections par le VIH concernent des hommes homosexuels et bisexuels. Sans nouvelle mobilisation communautaire, on estime que le nombre d’hommes homosexuels et bisexuels infectés par le VIH doublerait d’ici 2020.

Checkpoint Genève

Checkpoint Genève est un centre de conseils spécialisés et de dépistage qui a ouvert ses portes en début d’année 2005 dans les locaux de l’association DIALOGAI, aux Pâquis. Le centre a déménagé en début d’année 2011 au 9, rue du Grand Pré, proche de la gare Cornavin. C’est pour l’instant le seul centre de santé pour les gays et bisexuels de Suisse romande. L’offre proposée : dépistage du VIH, dépistage des autres infections sexuellement transmissibles et traitement, prophylaxie post exposition (PEP) après une situation à risque d’infection au VIH, consultations pour toutes les questions relatives à la santé des hommes gays et bisexuels. Ce service de Dialogai reçoit environ 900 personnes par année et mène également des actions mobiles de dépistage dans les scènes homosexuelles de l’arc lémanique. L’équipe de Checkpoint Genève est composée de 2 médecins, de 2 infirmiers, de 4 travailleurs sociaux et d’une petite équipe de volontaires. Pour obtenir plus d’informations sur les services et heures d’ouverture : www.checkpoint-ge.ch ou 022 906 40 30

A lire aussi

La fontaine de Jouvence, du mythe à la réalité?

La recherche de l’immortalité remonte aux origines de l’homme. Pourtant, ce n’est que lors du dernier siècle que l’espérance de vie a progressé spectaculairement. L’espérance...

Mieux se connaître pour mieux connaître ses clients

Adaptez-vous aux différentes personnalités de vos clients – gagnez ainsi encore une plus grande confiance de leur part. Pour lire plus... téléchargez l'article en format...

Moins de cholestérol grâce aux acides gras oméga-3

A l'instar de la viande, des oeufs et du lait, le poisson est une excellente source de protéines, vitamines et minéraux. Contrairement aux autres aliments d'origine animale, le poisson contient moins de matières grasses et de cholestérol mais beaucoup d'acides gras oméga-3, précieux pour l'organisme.

Recueillir et revivre ses impressions de voyage

Nous avons établi nos quartiers d’hiver dans un chantier naval tranquille et familial, à une centaine de kilomètres au nord d’Athènes (coordonnées GPS 38°20,43N et 23°43,63E). Notre activité principale consiste à nous occuper de Yodara, qui mérite un bon «check-up».

Irremplaçables suppléments

«Que l'aliment soit ton premier médicament», avait coutume de dire Hippocrate, père de la médecine. Deux mille cinq cents ans plus tard, force est...