Bien choisir son savon pour garder une peau douce et souple

Le contact avec l’eau dessèche la peau et ce, d’autant plus que la douche est longue et chaude. A cela s’ajoute le fait que le savon est alcalin et abîme le film protecteur acide de l’épiderme (une peau saine est légèrement acide et préserve l’organisme des dégâts liés aux facteurs environnementaux, du dessèchement, des germes, bactéries, etc.). Bien choisir son savon est donc indispensable pour garder une peau saine et souple.

Les dommages occasionnés par le lavage sont dus à l’élimination de facteurs d’hydratation de la peau et sont proportionnels à l’agressivité des savons. Certains savons sont si puissants qu’ils neutralisent le film acide pendant deux à trois heures! Autrement dit, un lavage excessif a un effet contraire à celui recherché avec l’hygiène, puisqu’il permet aux bactéries de s’installer.

Pourquoi nous lavons-nous?

Est-ce par envie d’une peau douce, soignée et saine ou parce que nous nous ne sentons pas propres? La majorité d’entre nous optera sans doute pour la première réponse. Pourtant, nous sommes encore nombreux à nous étriller avec du savon et de l’eau chaude comme si nous étions de la vaisselle sale.

Rares sont ceux qui sont prêts à renoncer à l’eau chaude, qui ne serait d’ailleurs pas facile à remplacer. Par contre, tous les savons ne se valent pas, même s’ils dégagent un parfum aussi agréable l’un que l’autre et présentent un aspect similaire. Bien choisir son savon revient à examiner de près ses composants.

Au fait, pourquoi le savon?

En raison de sa tension superficielle élevée, l’eau n’a qu’un effet nettoyant limité, car elle ruisselle sur la peau et ne parvient même pas jusqu’à la saleté. Le savon réduit cette tension superficielle, de sorte que la peau puisse être «mouillée». Le plus petit composant du savon possède une extrémité lipophile, qui lui ­permet de pénétrer dans la saleté, et une extrémité hydrophile, qui reste liée à l’eau. C’est ainsi que les particules peuvent être emportées.

Malheureusement, des assouplissants naturels de la peau peuvent aussi être éliminés de cette manière. Le produit nettoyant optimal ne se borne donc pas à protéger le film acide de la peau, mais doit aussi lui restituer des agents assouplissants.

Bref, la peau sèche, qu’elle le soit de naissance ou du fait de facteurs environnementaux, d’une maladie ou de médicaments, a besoin de soins intenses, tant en ce qui concerne le nettoyage à proprement parler que les soins ultérieurs au moyen de crèmes et de lotions. Parmi les lipides proches de ceux de la peau, on trouve par exemple les phytostérols issus des graines de colza. Ils améliorent la fonction de barrière de la peau, parce qu’ils complètent les lipides de la couche cornée et possèdent en outre un effet anti-inflammatoire et antiprurigineux. Il est également important d’utiliser des produits de soin dont le pH est de 5,5, car la peau reste ainsi en bonne santé.

Articles Liés

- Publicité -

Derniers articles