Dr. Angela Gemperle

Advertismentspot_img

L’«équilibre» de la toux

La toux est un réflexe sain, qui sauve des vies. Mais quand elle nous tourmente sans cesse, elle peut se révéler néfaste.

Un bain chaud: thérapie et volupté

Grâce à l’adjonction d’extraits de plantes (en général huiles essentielles et herbes), un bain permet d’associer plaisir et thérapie.

Savon ou non?

Jusqu’au XVIIe siècle, les médecins européens étaient d’avis que l’eau et l’air nuisaient à l’organisme. A l’extrême opposé, nous vivons aujourd’hui une véritable frénésie de lavage. Alors que la noblesse employait à l’époque de la poudre et du parfum en lieu et place d’eau et de savon, on se targue désormais de se laver quotidiennement les cheveux ou de prendre deux douches par jour.

Des bactéries à la rescousse

Les bactéries lactiques transforment les hydrates de carbone en acide lactique. Ce processus est exploité de diverses manières (par ex. élaboration de produits alimentaires, soins de la peau, prophylaxie des caries), suivant la sorte de microorganismes impliqués.

Retour d?âge: les hommes ne sont pas épargnés!

«Le retour d’âge concerne les femmes dès 40 ans, alors que les hommes sont dans la force de l’âge.» Cette affirmation n’est que partiellement vraie.

Dormir, un plaisir vital

Les besoins en sommeil évoluent au cours de la vie. Nous dormons entre 6 heures (personnes âgées), 8 heures (adultes et adolescents) et...

La beauté vient de l’intérieur, c’est aussi vrai pour les cheveux et les ongles

Les soins de manucures et les masques pour cheveux ne sont pas toujours suffisants. La condition pour que les produits de soins puissent agir sont des cheveux et des ongles en bonne santé.

Quand bactéries riment avec bien-être

Pourvu d'un rôle digestif, l'intestin est également le plus grand organe immunitaire. Une flore intestinale et une muqueuse intactes sont essentielles aux deux fonctions. La muqueuse empêche notamment la colonisation par des agents pathogènes. Les bactéries d'acide ­lactique, qui activent les mouvements intestinaux, illustrent l'importance de la flore intes­tinale.

La douleur, amie ou ennemie?

La douleur nous met à mal, alors qu'elle nous veut du bien. Sans elle, nous nous blesserions sérieusement ou tomberions malades sans le réaliser et sans réagir à temps. En général, la douleur disparaît rapidement si l'on soigne sa cause. Si cette dernière perdure, est impossible à traiter ou à détecter, la douleur peut s'installer.

Dr. Angela Gemperle