Arthrose: une consultation médicale s’impose!

Les symptômes typiques sont une raideur ­matinale passagère et une douleur à l’effort. Progressivement, la douleur s’installe même au repos et s’accompagne d’une limitation fonctionnelle de l’articulation atteinte. A un stade avancé, lorsque le cartilage est détruit, cette dernière s’ankylose. Afin d’enrayer ce processus évolutif, il est primordial de consulter un médecin dès les premiers signes d’alerte, tels que des douleurs survenant au démarrage ou lorsque l’articulation est sollicitée. En effet, lui seul est à même de poser le diagnostic et de prescrire les mesures thérapeutiques appropriées. L’arthrose ne se guérit pas, mais un traitement précoce et ciblé permet de stopper la dégénérescence du cartilage, de conserver la mobilité et d’améliorer la qualité de vie des personnes concernées.

Pour atténuer les symptômes et influencer favorablement le cours de la maladie, la prise en charge la plus efficace repose sur la physiothérapie, destinée à renforcer la musculature, et sur le traitement médicamenteux, certains remèdes ayant un effet chondroprotecteur avéré.

Diverses études ont montré que le principe actif qu’ils renferment, le sulfate de chondroïtine, soulage les douleurs, stabilise le cartilage articulaire et ralentit, voire interrompt, la progression de l’arthrose.

- Publicité -