Article n° 4627 | Edition n° 93 | 2016

Vitamine C et zinc: quand l’union fait la force

Un supplément de vitamine C et zinc réduit la fréquence, la durée et l’intensité des maladies infectieuses, notamment chez les personnes immunodéprimées.

La vitamine C (appelée également acide ascorbique) et l’oligo-élément zinc jouent un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de notre système immunitaire. Ils agissent en synergie et se complètent parfaitement.

La vitamine C et le zinc sont les deux plus puissants nutriments immunostimulants qui soient. Ils contribuent de façon déterminante à nous protéger contre les infections, telles que les refroidissements et la grippe. Toute carence en l’une ou l’autre substance entraîne une réduction de la réponse immunitaire, alors qu’un apport correct de ces deux nutriments réduit la fréquence, la durée et l’intensité des maladies infectieuses.

La vitamine C et le zinc agissent en synergie également dans d’autres domaines: ils accélèrent la cicatrisation des plaies, ralentissent le processus du vieillissement, et favorisent l’élimination des métaux toxiques.

Des carences fréquentes

Les groupes à risque sont les tranches de la population ayant les besoins les plus élevés, à savoir: les enfants et les adolescents, les individus subissant une forte pression physique et psychique, ainsi que les seniors. En effet, au fil des ans, non seulement la quantité d’aliments ingérés diminue, mais aussi l’assimilation des nutriments (troubles de la résorption, réduction de l’activité enzymatique, etc.) est réduite.

Outre l’âge et le stress, d’autres facteurs entraînent une déperdition, à la fois de cette vitamine et de cet oligo-élément: la fumée, l’excès d’alcool, la prise des contraceptifs oraux, une transpiration abondante ou encore l’entraînement physique poussé.

Des réserves limitées

Notre organisme ne constituant pas de réserves significatives de zinc et de vitamine C, il est indispensable de lui garantir un apport régulier, par le biais de l’alimentation ou des suppléments. Les meilleures sources de vitamine C sont les légumes et les fruits, notamment les choux et les poivrons, les agrumes, le kiwi et le cassis. Le zinc, quant à lui, est fourni essentiellement par les fruits de mer (en premier lieu, l’huître), le foie, les légumes secs, les céréales et le pain complet.

Des préparations à base de vitamine C et zinc sont disponibles en pharmacie et droguerie.

Document - PDF

Publicité

-------------------------------------------------------------------------------------------


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept