Article n° 4696 | Edition n° 94 | 2017

Une flore intestinale saine repousse les germes pathogènes

Probiotiques: bactéries vivantes, présentes à l’état naturel dans une flore intestinale saine. Les préparations à base de probiotiques renforcent la flore intestinale et repoussent les germes pathogènes.

Nausées, vomissements, diarrhées, crampes abdominales, fatigue… À la maison ou en voyage, les affections gastro-intestinales entravent lourdement la qualité de vie. Comment réagir?

À la maison

Sous nos latitudes, la gastro-entérite peut être provoquée par des intolérances alimentaires (lactose, gluten, etc.), certains médicaments (antibiotiques, cytostatiques*, etc.) ou des contaminations alimentaires. Des bactéries comme le Campylobacter sont à même d’infecter la volaille ou le lait cru, alors que les salmonelles privilégient les oeufs. Les norovirus peuvent être à l’origine d’une gastro-entérite chez les adultes et les rotavirus chez les enfants en bas âge.

En voyage

La moitié des touristes voyageant dans des pays lointains attrapent la diarrhée du voyageur ou turista, provoquée par des bactéries (Escherichia coli, la plus fréquente), des virus (norovirus, rotavirus) ou des parasites (Giardia lamblia), qui prolifèrent par manque d’hygiène ou à cause des températures élevées. Les symptômes sont particulièrement éprouvants: diarrhées liquides, maux de ventre, ballonnements, vomissements, fièvre, épuisement.

La première règle à suivre en voyage est de veiller à une hygiène stricte: manger uniquement des aliments cuits ou pelés. Il est également nécessaire de renoncer à l’eau du robinet. En cas de diarrhée, le plus important est de compenser la perte de liquide et de sels par des solutions d’électrolytes, disponibles en pharmacie et en droguerie.

Prenez soin de votre flore intestinale!

Les probiotiques et les levures influencent favorablement la flore intestinale, aident l’intestin à remplir sa fonction de barrière et soutiennent le système immunitaire. Ces substances conviennent bien pour se préparer au voyage, se munir d’une sécurité en déplacement ou accompagner la prise d’antibiotiques.

* Médicaments administrés dans le cadre d’une chimiothérapie.

 

Michaela Paepke-Raak

avec la collaboration de Rita Ducret-Costa

 

 

 

 


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept