Article n° 1382 | Edition n° 77 | 2011

Une flore intestinale saine, gage de bien-être et de santé

Chez l’être humain, la flore intestinale est composée de billions de bactéries, qui ont des effets bénéfiques pour la santé. Elle colonise l’ensemble du tube digestif.

Les probiotiques peuvent être utilisés dès le premier âge, de même que pendant la grossesse et l’allaitement.

Toutes les bactéries ne sont pas synonymes de maladie pour l’homme; certaines d’entre elles, par exemple celles de la flore intestinale, lui sont même indispensables pour rester en forme.

Cette microflore revêt de multiples fonctions. Ainsi, les nombreuses bactéries qui la constituent participent à la digestion et facilitent l’assimilation des éléments nutritifs contenus dans les aliments. Elle sert également de barrière contre les infections: elle nous protège des germes pathogènes en modifiant leur milieu, de manière à empêcher qu’ils ne prolifèrent et nuisent à notre organisme.

Une flore intestinale saine renforce notre système immunitaire

Notre système immunitaire nous aide à combattre les agents pathogènes. On sait aujourd’hui que 70% de nos défenses naturelles sont concentrées dans l’intestin!

En stimulant la croissance des bonnes bactéries intestinales, on renforce donc du même coup notre immunité.

Divers facteurs sont susceptibles de déséquilibrer la flore intestinale, notamment certains médicaments, tels que les antibiotiques ou les laxatifs. Une mauvaise alimentation, les denrées pauvres en fibres et la nourriture de type fast-food l’agressent également, tout comme le stress, le tabac et l’abus d’alcool.

Attention lorsque l’on voyage à l’étranger: la flore intestinale est fortement malmenée en cas d’infection (diarrhée du voyageur).

Par ailleurs, un changement d’alimentation entraîne souvent des troubles intestinaux chez le nourrisson.

Une flore intestinale perturbée a des répercussions négatives sur notre bien-être

Lorsque la flore intestinale n’est plus à même de jouer son rôle correctement, la fatigue et un manque de tonus s’installent. Nous devenons alors plus vulnérables aux problèmes gastro-intestinaux, tels que diarrhée, constipation, ballonnements, lourdeurs d’estomac, coliques ou côlon irritable.

Pour régénérer notre flore intestinale de manière optimale, il faudrait privilégier une alimentation équilibrée et riche en fibres. Ces dernières constituent, en effet, le substrat indispensable à la croissance et à l’activité des micro-organismes utiles présents dans notre tube digestif.

En outre, certains médicaments à base de bactéries lactiques probiotiques (= pour la vie) soutiennent les fonctions de la microflore. Ces remèdes renferment une concentration déterminée de bactéries bénéfiques pour la santé, qui favorisent la multiplication de nos propres «bons» micro-organismes intestinaux tout en inhibant la croissance des germes pathogènes.

Lorsque la flore intestinale est complètement altérée, un traitement médicamenteux à base de probiotiques s’avère nécessaire, en particulier lors de grippe intestinale, d’infection à norovirus, de diarrhée du voyageur, ou suite à une antibiothérapie.

Les probiotiques favorisent la guérison, raccourcissent la durée des pathologies gastro-intestinales et fortifient notre système immunitaire.

Pour reconstituer parfaitement la flore intestinale, il faut ingérer une quantité suffisante de bactéries lactiques. Comme les yogourts probiotiques en contiennent généralement trop peu, leur efficacité est limitée.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept