Article n° 1002 | Edition n° 70 | 2010

Toux et homéopathie

Expiration bruyante, volontaire ou réflexe, assurant l’expulsion de l’air contenu dans les poumons, la toux peut avoir de multiples causes: refroidissement, allergie, tabagisme, reflux gastro-œsophagien, insuffisance cardiaque, etc.

Grasse ou sèche et irritative, le plus souvent pénible, la toux doit être soulagée. Médecine très ciblée, l’homéopathie propose un remède pour chaque symptôme. A titre d’exemple, Drosera est indiqué en cas de toux sèche et quinteuse, augmentée par la chaleur et en position allongée. Rumex soulage la toux sèche et irritative, déclenchée par l’inspiration d’air froid et améliorée par la chaleur. Bryonia présente la nette caractéristique de l’aggravation par le mouvement et la chaleur. Antimonium tartaricum est caractérisé par une accumulation de mucosités dans les voies respiratoires et peu d’expectoration. Ipeca est le remède de la toux glaireuse, dont les quintes violentes peuvent aboutir au vomissement.

Mais que faire lorsque le patient est incapable de décrire son type de toux (enfant en bas âge, animal) ou si elle présente les symptômes de plusieurs remèdes? Dans ces cas, les préparations composées représentent la solution idéale. Rappelons, une fois de plus, que l’homéopathie ne présente ni contre-indications ni pénibles effets secondaires. Une approche thérapeutique à tester absolument, si cela n’a pas déjà été fait!


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept