Article n° 2533

Soulager la sécheresse vaginale sans traitement hormonal  

Très répandue, la sécheresse vaginale peut concerner les femmes de tous les âges. Typiquement,  une femme sur deux  dès 45 ans en souffre, tandis qu’au-dessous de cet âge la fréquence est déjà en moyenne 10 à  15%. Bien que très pénible, cette sécheresse reste un sujet tabou. Très souvent, les femmes concernées n’osent pas se renseigner sur les traitements disponibles.

CONSEIL EN CAS DE SÉCHERESSE VAGINALE Des rapports sexuels réguliers contribuent  à maintenir vitale la muqueuse vaginale. L’utilisation locale régulière de produits humidifiants naturels (par ex. avec acide hyaluronique) réduit les symptômes de sécheresse vaginale.  La consommation régulière de jus de canneberge permet de limiter les infections urogénitales récurrentes.  Le savon alcalin est déconseillé pour l’hygiène intime.  Renoncer au tabac peut s’avérer utile.  

La souffrance des femmes touchées est grande, car – outre les sensations de brûlure et les démangeaisons – la sécheresse vaginale est susceptible de provoquer des fissures au niveau de la muqueuse vaginale et des douleurs lors des rapports sexuels. La sécheresse peut être d’origine hormonale (ménopause, grossesse ou pilule contraceptive) ou psychologique (peurs, stress).

Il existe différentes approches thérapeutiques, du traitement de substitution hormonale de la ménopause aux thérapies complémentaires à base de plantes.

Les traitements locaux sont aujourd’hui plébiscités, car les effets de l’application locale régulière d’un produit hydratant se sont avérés comparables à ceux du traitement local hormonal (crème, ovule).

En pharmacie ou en droguerie, vous trouverez des produits exempts d’hormones, disponibles en vente libre, qui calmeront la sécheresse vaginale, quelle que soit son origine.

Il existe par exemple des ovules vaginaux qui se dissolvent rapidement pour libérer de l’acide hyaluronique (une substance physiologique qui lie l’eau), de la vitamine E et des composants végétaux comme l’herbe de tigre et la camomille. Ces substances aux propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et antioxydantes hydratent parfaitement la muqueuse vaginale. Les ovules conviennent aux femmes de tout âge et sont faciles et propres à appliquer. Ils peuvent s’utiliser seuls ou en complément d’un traitement ciblé pour soigner une affection vaginale.

-----------------------------------------------------------------------------

 

 

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept