Article n° 4285 | Edition n° 92 | 2015

Soulager la fibromyalgie

A défaut de guérir la fibromyalgie, de nombreuses mesures peuvent la soulager.

Considéré autrefois comme un troublepsychosomatique, la fibromyalgie est à présent reconnue comme une maladie à part entière, dont on ignore les causes et qui demeure incurable à l'heure actuelle.

La fibromyalgie est une maladie rhumatismale chronique, à nette prédominance féminine. Contrairement à l’arthrose et l’arthrite, elle ne touche pas les articulations, mais les parties molles qui les entourent: les ligaments, les tendons et les muscles.

Les principales caractéristiques de la fibromyalgie sont la douleur, pouvant aller de la gêne à des souffrances insoutenables, et la fatigue. D’autres symptômes courants sont un sommeil de mauvaise qualité, des difficultés de concentration et des troubles digestifs.

La fibromyalgie peut survenir soudainement sans cause apparente, mais se manifeste le plus souvent après un traumatisme physique ou psychique (accident, intervention chirurgicale, accouchement, deuil, etc.). A défaut de la guérir, de nombreuses mesures peuvent soulager la fibromyalgie, à savoir: maîtriser le stress, pratiquer la pensée positive, s’imposer une activité physique douce et régulière, s’accorder du repos après l’effort, privilégier la chaleur sous toutes ses formes.

Les antidépresseurs représentent les médicaments les plus prescrits et les plus efficaces pour le traitement de cette maladie. Dans les cas les moins lourds, le millepertuis, un antidépresseur végétal, parvient à soulager les symptômes. Les analgésiques en vente libre peuvent s’avérer efficaces pour certaines personnes et n’avoir aucun effet pour d’autres. Il en va de même pour l’acupuncture.

En appoint aux mesures ci-dessus, la nutrithérapie propose:

• le calcium et le magnésium, très efficaces lors de troubles nerveux, de l’humeur et du sommeil; le second est, en outre, pourvu de propriétés myorelaxantes;
• les vitamines B, qui étoffent le moral, améliorent la mémoire et participent au processus de la digestion;
• les acides aminés, qui luttent contre la fatigue physique et nerveuse, notamment la L-carnitine, qui donne de l’énergie tout en fortifiant les muscles;
• la vitamine E, qui combat également la faiblesse musculaire.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept