Article n° 3513 | Edition n° 84 | 2013

Sécheresse vaginale: réagir au lieu de subir!

En ménopause, il arrive souvent que la muqueuse vaginale se dessèche et s’amincisse.

Quelle que soit sa cause, la sécheresse vaginale, accompagnée de brûlures, démangeaisons et douleurs, n’est pas un problème banal.

Près d’une femme sur six déclare souffrir de cette affection gynécologique, de façon transitoire ou persistante. D’autres préfèrent ne pas en parler, s’exposant ainsi à des souffrances totalement inutiles: brûlures, démangeaisons et douleurs. En l’absence de traitement, des crevasses douloureuses peuvent se former dans la muqueuse du vagin favorisant ainsi la pénétration des germes pathogènes. Même à un stade initial, la sécheresse est à même de rendre les rapports sexuels douloureux, d’entraîner une baisse de la libido féminine et de porter préjudice à l’harmonie du couple.

Comprendre les causes de la sécheresse vaginale

Elles sont fort nombreuses. La plus courante est la cause hormonale: toute baisse du taux d’œstrogènes (après la grossesse, durant l’allaitement et à la ménopause) peut entraîner une diminution des sécrétions vaginales. Citons également les infections de la muqueuse vaginale, des facteurs psychologiques, tels que le stress, la fatigue ou un état dépressif, la prise de médicaments (certains antihypertenseurs et antidépresseurs, certaines pilules contraceptives, etc.), le tabac (pour son effet vasoconstricteur), l’alcool (qui déshydrate l’organisme) ou encore une hygiène intime excessive, pratiquée avec des produits agressifs. En premier lieu, lorsque cela est possible, la cause sera supprimée.

Des solutions simples

Des produits gynécologiques, sous forme de gels ou d’ovules, sont disponibles en pharmacie et droguerie. Dépourvus d’hormones, ils sont délivrés sans prescription médicale. Parmi leurs principes actifs, citons, entre autres, l’acide hyaluronique, qui hydrate la muqueuse vaginale en fixant de l’eau, la vitamine E, pourvue d’une action antioxydante, ainsi que la camomille et la Centella asiatica, anti-inflammatoires et cicatrisantes. L’application régulière des produits ci-dessus est en mesure de soulager les pénibles symptômes de la sécheresse vaginale. Cette approche thérapeutique convient aux femmes réfractaires aux hormones et à celles qui présentent des contre-indications   aux thérapies de substitution hormonale.

----------------------------------------------------------------------------------------

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept