Article n° 5004 | Edition n° 98 | 2019

Réduire la transpiration excessive

La transpiration est peu appréciée par l’être humain et cela depuis la nuit des temps. Une peau sèche et parfumée est naturellement attirante, mais la transpiration est indispensable à la vie. Que faire?

Déodorants et antitranspirants

La transpiration excessive (hyperhidrose) accompagnée d’odeurs corporelles est désagréable. Il existe cependant une solution efficace pour lutter contre la sudation: les antitranspirants. Pour de nombreuses personnes, ils représentent une meilleure solution que les déodorants. En effet, ils ne se contentent pas de couvrir l’odeur de transpiration, ils réduisent également sa formation.
Un déodorant n’a aucune influence sur la quantité de transpiration, c’est pourquoi son efficacité est limitée dans les cas extrêmes. Les antitranspirants, en revanche, réduisent nettement la formation de la transpiration aux endroits du corps sur lesquels ils sont appliqués (aisselles, paume des mains et plante des pieds) tout en neutralisant les odeurs.

Une bonne application est décisive

Les antitranspirants développent pleinement leur action si on les applique le soir au coucher. Leurs actifs ont, en effet, besoin de temps pour pénétrer dans les glandes sudoripares et les obturer. Une nuit est la durée idéale pour ce processus. Si l’on applique l’antitranspirant le matin, on n’obtient pas cet effet, car dès que l’on commence à transpirer, les substances sont éliminées avant même que le produit n’ait agi. Cela ne signifie pas pour autant que l’on doive renoncer à sa douche du matin. En effet, les actifs de l’antitranspirant appliqué le soir ont déjà pénétré dans le corps au matin.

Un mécanisme intéressant

Pour une efficacité optimale, il est conseillé de respecter les points suivants:
1. Les antitranspirants doivent être appliqués sur la peau le soir, avant de se coucher.
2. Après l’application, la substance est activée dans les glandes sudoripares.
3. Il se forme alors une sorte de gel qui bouche les glandes, prévenant ainsi la sécrétion de la transpiration et la formation d’odeurs corporelles désagréables.
Ce phénomène fait baisser le pH de la peau, ce qui peut causer des irritations cutanées. Pour les éviter, certains antitranspirants contiennent un soin qui régule la valeur du pH et agit ainsi contre l’apparition d’irritations.
4. L’obturation des glandes disparaît au bout de 3 à 5 jours en raison du phénomène naturel de desquamation, c’est pourquoi une seule application d’antitranspirant suffit tous les 3 à 5 jours.

Document PDF

 

Publicité

---------------------------------------------------------------------


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept