Article n° 4797 | Edition n° 96 | 2018

Reconnaître l’attaque cérébrale, réagir vite et bien

L’attaque cérébrale frappe en Suisse toutes les 30 minutes. Un quart des 16000 victimes par an en meurt, un tiers reste durablement handicapé. Bien des souffrances pourraient être évitées si les témoins d’une attaque cérébrale réagissaient vite et bien. C’est pourquoi la Fondation Suisse de Cardiologie informe le grand public des principaux symptômes qui doivent conduire à alerter immédiatement le numéro d’urgence 144.

Il est capital de sensibiliser la population régulièrement. En effet, une enquête représentative actuelle, réalisée par l’Institut LINK (Berne) sur mandat de la Fondation Suisse de Cardiologie*, montre que 38% des personnes interrogées ne sont pas capables de citer un seul des principaux symptômes d’attaque cérébrale, 33% ne connaissent pas le numéro d’appel d’urgence 144 et neuf sur dix n’ont aucune idée de ce que sont un «Stroke Center» ou une «Stroke Unit». Ces lacunes de connaissances ont des conséquences fatales pour les victimes d’attaques cérébrales.

C’est pourquoi, du 12 mars au 30 juin 2018, la Fondation Suisse de Cardiologie diffuse des spots télévisés pour informer le grand public des principaux symptômes qui doivent conduire à alerter immédiatement le numéro d’urgence 144: paralysie subite, troubles de la vue ou de la parole soudains. Grâce à l’aimable soutien de la Fondation Iten-Kohaut, elle poursuit ainsi sa campagne lancée en 2016.

En coopération avec les Stroke Centers et Stroke Units, les conférences publiques vont également se poursuivre en 2018. Le but est d’améliorer les connaissances de la population sur les symptômes de l’attaque cérébrale et de réduire les pertes de temps entre l’apparition des symptômes et le traitement, de manière à ce qu’à l’avenir, plus de personnes touchées échappent à un destin tragique. Pour leurs chances de survie, il est important que celles-ci soient transférées dans un hôpital équipé d’un centre cérébro-vasculaire (Stroke Center ou Stroke Unit), spécialisé dans le traitement des victimes d’attaques cérébrales. La liste des hôpitaux équipés d’un Stroke Center ou d’une Stroke Unit ainsi que d’autres informations sur l’attaque cérébrale sont disponibles à l’adresse www.attaquecerebrale.ch.

 

* Institut LINK Berne, LINK Day to Day Omnibus (enquête téléphonique), du 23 au 28 octobre 2017, 1254 personnes âgées de 15 à 79 ans de Suisse romande, alémanique et du Tessin

 

Les chiffres sont impressionnants

L’attaque cérébrale...

... est fréquente: elle frappe en Suisse toutes les 30 minutes.

... est un danger de mort: un quart des victimes en meurent.

... requiert d’agir vite: une victime d’attaque cérébrale sur trois arrive à l’hôpital trop tard pour recevoir un traitement efficace (au-delà du délai d’intervention de 6 heures après le début des symptômes).

... peut frapper n’importe qui: 15% des personnes touchées ont moins de 65 ans.

 

Plus d'informations:

 

Source: Fondation Suisse de Cardiologie


Ceci est un communiqué de presse. L’éditeur et la rédaction se déchargent de toute responsabilité.

Articles similaires

Communiqués de presse
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept