Article n° 4281 | Edition n° 92 | 2015

Prévenir les calculs rénaux

Le duo gagnant pour la prévention: vitamine B6 et magnésium.

Les lithiases (du grec lithos = pierre) font partie des maladies à prédisposition héréditaire. Alors que les calculs biliaires affectionnent le sexe «faible», la tendance s’inverse en cas de calculs rénaux: les femmes en sont trois fois moins touchées que les hommes.

Même s’il est possible de n’avoir qu’un calcul rénal dans sa vie, il est vrai que ce trouble a tendance à récidiver, d’où l’intérêt de la prévention. Celle-ci est d’autant plus efficace si l’on connaît la composition exacte des calculs. Environ 80% de ceux-ci sont constitués de calcium (oxalate ou, parfois, phosphate de calcium). Si ce problème vous concerne, imposezvous un apport hydrique très important (au moins 2,5 l par jour), afin de diluer l’urine. Buvez surtout le soir et lors de réveil nocturne, car l’urine est plus concentrée pendant la nuit.

Les calculs d’oxalate de calcium, les plus fréquents

Lors de calculs calciques, il faut évidemment éviter d’abuser de laitages. Néanmoins, ce serait une erreur de trop en restreindre l’apport, car cela augmenterait le risque d’ostéoporose. Veillez plutôt à faire régulièrement des cures de vitamine B6 et de magnésium, qui jouent un rôle certain dans la prévention des calculs calciques. Diminuez également votre consommation de sel. Plus on mange salé, plus on élimine de calcium avec l’urine, ce qui forcément accroît les risques de calculs calciques… et de décalcification osseuse. Comme nous l’avons vu, les calculs rénaux les plus courants sont constitués d’oxalate de calcium. Près de 10% de l’oxalate urinaire provient de l’alimentation, le reste étant synthétisé par l’organisme. Consommez avec modération les aliments et les boissons qui contiennent des oxalates: haricots verts et secs, aubergine, céleri, épinard, poivron vert, clémentine, fraise, framboise, groseille, mûre, chocolat, café et thé. Evitez, en outre, les suppléments fortement dosés de vitamine C (500 mg et plus), car celle-ci intervient dans la synthèse de l’oxalate.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept