Article n° 943 | Edition n° 68 | 2009

Prêt à affronter la grippe hivernale!

Avec l'arrivée de la grippe A (H1N1), la planète se mobilise contre le risque de pandémie. Pour autant, il ne faut pas mésestimer la grippe commune qui revient chaque hiver sous nos latitudes. Rien qu'en Suisse, près de 200'000 personnes sont touchées lors du passage de l'épidémie.

L'homéopathie apporte une réponse ciblée à la prévention et au traitement de la grippe.

Ce virus bien connu provoque après une phase d'incubation de 1 à 2 jours, forte fièvre, douleurs musculaires, maux de tête et toux sèche. La guérison intervient après 3 ou 5 jours, mais la convalescence est longue et la fatigue persiste durant plusieurs semaines.

Chez les malades âgés ou fragilisés, des complications, dues au virus lui-même ou à une surinfection bactérienne, peuvent survenir. Une visite médicale est alors indispensable. C'est pourquoi les professionnels de la santé recommandent la vaccination pour ces groupes à risques.

Pour les personnes en bonne forme physique, la médecine traditionnelle offre peu de possibilité de traitement contre la grippe. Les médicaments usuels se contentent de soulager les symptômes et occasionnent parfois des effets indésirables.

Des globules homéopathiques bien choisies raccourcissent la durée de la maladie.

Parmi les plus utilisées, on peut citer Gelsemium, lors de migraines avec troubles visuels ou Rhus toxicodendron pour lutter contre les courbatures. Contre les toux sèches et douloureuses, Eupatorium perfoliatum et Bryonia alba se montreront plus efficaces. Laissez-vous conseiller par votre spécialiste pour choisir la substance la plus appropriée!

La guérison sera d'autant plus rapide si on ajoute une prise, dès les premiers signes de la maladie, d'Anas Barbariae 200 K. La posologie d'une dose toutes les six heures le premier jour, puis d'une matin et soir jusqu'à guérison, a démontré son efficacité dans des études scientifiques. En prévention aussi, l'homéopathie propose une alternative au vaccin. Actualisé chaque année, Influenzinum le premier de chaque mois, associé à Anas Barbariae le 15 du mois accroissent sa protection durant l'épidémie.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Didier Bettens

Articles similaires

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept