Article n° 4929 | Edition n° 97 |

Prenons soin de notre muqueuse nasale!

Tout en soulageant les symptômes du rhume, les topiques nasaux aident à prévenir d’autres affections respiratoires.

Toujours à l’oeuvre, notre nez respire 12 000 litres d’air chaque jour. Une muqueuse rose, très riche en vaisseaux, tapisse la majeure partie des fosses nasales: elle filtre, humidifie et réchauffe l’air inspiré.

Une muqueuse nasale en bonne santé est constamment humide: elle permet une respiration aisée et représente une protection contre les corps étrangers. En revanche, le nez bouché altère fortement notre quotidien. Il entraîne toujours une gêne respiratoire, ainsi que, souvent, une baisse de l’odorat et du goût, et peut être à l’origine de pénibles ronflements, gage de sommeil perturbé.

Comment prendre soin de cette précieuse muqueuse?

Tout d’abord, en lui offrant une hygiène quotidienne à l’aide de rinçages ou nébulisations avec une solution physiologique ou de l’eau de mer stérilisée.
La qualité de l’air est aussi importante: aérez souvent votre habitat et humidifiezle (en hiver, le chauffage artificiel assèche les muqueuses respiratoires). Ingérez, en outre, un supplément de vitamine A, qui lubrifie et fortifie les muqueuses respiratoires. L’huile de foie de morue, riche également en vitamine D, immunostimulante, fera très bien l’affaire.

Et si tout cela ne suffit pas?

Le rhume étant dans la grande majorité des cas d’origine virale, l’antibiothérapie est le plus souvent totalement inutile et contreindiquée.
Le traitement consiste à:
stimuler les défenses naturelles: la vitamine C, le zinc et l’échinacée s’avèrent particulièrement efficaces contre les virus responsables du rhume,
soulager les symptômes, à l’aide de frictions, fumigations et d’un topique nasal, spray ou gouttes, à l’action décongestionnante. Le principe actif de ce type de produits est un vasoconstricteur, qui, en rétrécissant les vaisseaux sanguins, réduit les sécrétions, décongestionne la muqueuse et dégage le nez. A titre d’exemple, le principe actif oxymétazoline agit en 1 minute et pendant 12 heures.
Relevons également que les topiques nasaux aident à prévenir d’autres affections respiratoires, comme les sinusites. Appliqués le soir, ils freinent l’écoulement dans l’arrière-gorge en prévenant la toux nocturne réflexe et les maux de gorge au réveil.

Aucun problème lors d’emploi de courte durée

L’emploi des topiques nasaux ne doit pas dépasser une semaine. Le cas échéant, ces médicaments peuvent, d’un côté, entraîner une certaine accoutumance (d’où la nécessité d’une application toujours renouvelée) et, de l’autre, être à l’origine d’une rhinite sèche, caractérisée par la formation de croûtes et des difficultés respiratoires.

Document PDF

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publicité


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept