Article n° 4772 | Edition n° 95 | 2017

Prenez soin de votre flore buccale!

Selon des estimations récentes, seuls 2% de la population suisse possèdent une flore orale normale, c’est-àdire contenant la bactérie probiotique Streptococcus salivarius K12 en quantité suffisante pour inhiber la croissance des nombreux germes pathogènes.

Vous savez certainement que les antibiotiques altèrent la flore intestinale, en provoquant des désagréments, tels que fatigue, nausées, diarrhées, ainsi que, parfois, baisse de l’immunité, d’où une fâcheuse tendance aux récidives. Vous savez probablement aussi que ces effets indésirables peuvent être prévenus ou, le cas échéant, soignés par des levures médicinales ou des probiotiques (rappelons que ces derniers sont des bactéries vivantes, présentes à l’état naturel dans une flore intestinale saine). Mais saviez-vous que le même phénomène se produit au niveau de la flore buccale? En d’autres termes, que les antibiotiques altèrent et fragilisent également la flore orale?

 

Une banale infection virale de la sphère ORL, telle qu’un rhume ou une pharyngite, peut évoluer en une surinfection bactérienne nécessitant une antibiothérapie. Afin de prévenir une telle surinfection, de nombreux médicaments contre les maux de gorge contiennent des antibiotiques. Or, ceux-ci peuvent agresser et altérer la flore orale normale (qui contient des bactéries vivantes non pathogènes).
Malheureusement, seuls 2% de la population possèdent une flore buccale normale avec une quantité suffisamment élevée d’une bactérie probiotique, le Streptococcus salivarius K12. Celui-ci produit deux peptides à l’action antimicrobienne, qui inhibent la croissance des nombreuses souches pathogènes bactériennes et virales, responsables, par exemple, de l’angine à streptocoques ou de l’otite moyenne.
La succion quotidienne d’une tablette contenant une quantité optimale de Streptococcus salivarius K12, soit plus d’un milliard de bactéries par tablette, permet de coloniser le pharynx avec cette souche probiotique et d’influencer favorablement la flore buccale.

 

Une action bienfaisante sur la sphère ORL

Les comprimés à sucer probiotiques riches en Streptococcus salivarius K12 sont très bien tolérés et s’avèrent bénéfiques:
• pour les sujets, enfants ou adultes, enclins aux infections ORL, notamment l’angine à streptocoques ou l’otite moyenne, en prise quotidienne, durant les mois d’hiver, d’octobre à mars,
• pour tout un chacun, lors de maux de gorge aigus, durant 7 à 10 jours,
• après une antibiothérapie, pendant au minimum deux semaines, pour rétablir la flore buccale,
• en cas de mauvaise haleine.
Ces comprimés sont disponibles chez votre pharmacien ou droguiste.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept