Article n° 4493 | Edition n° 92 | 2015

Premières dents: comment soulager votre bébé?

Les préparations homéopathiques combinées soulagent les troubles de la dentition et leur corollaire de symptômes.

Pour un bébé, la percée dentaire est souvent synonyme de douleurs intenses, de pleurs incessants et d’agitation, alors que les parents partagent sa souffrance et ses nuits blanches. Il existe heureusement des remèdes et astuces pour atténuer ces troubles.

L’apparition des premières dents varie d’un enfant à l’autre: le plus souvent, elles percent vers 6 à 8 mois. A 3 ans, toutes les dents de lait sont généralement en place.
Une salivation intense, des gencives rouges et enflées sont les signes précurseurs de la percée dentaire. Agité et grognon, le bébé a souvent les joues rouges et ne cesse de mettre la main à la bouche ou de mâcher des objets. Il peut souffrir d’une légère fièvre, d’éruptions cutanées, d’un manque d’appétit, de troubles du sommeil, d’infections, de diarrhées ou de coliques.

Bébé béat malgré ses premières quenottes

Le froid et notamment les anneaux de dentition en plastique, remplis d’eau, permettent d’atténuer les douleurs de dentition. Il convient de les stocker au frigo et non au congélateur, pour éviter qu’un froid trop intense n’endommage les gencives. Pour soulager le petit, les parents peuvent lui donner un quignon de pain à mâcher ou masser doucement ses gencives.
Très apaisants, les gels de dentition à usage externe calment la douleur, grâce à l’anesthésiant local et à l’analgésique qu’ils contiennent. On les applique en petite quantité, impérativement au dosage conseillé, et jamais chez un enfant qui souffre de varicelle ou d’une grippe virale. Il existe, par ailleurs, des gels de dentition à base de plantes.
Egalement très efficaces, les remèdes homéopathiques sont bien tolérés et faciles à utiliser. Des préparations homéopathiques combinées, composées de Belladonna, Pulsatilla, Chamomilla et Calcium carbonicum, soulagent l’ensemble des symptômes et régulent l’organisme tout en douceur. Elles ont un effet bénéfique sur l’agitation, la fièvre, les troubles du sommeil et les coliques, qui guettent un bébé à la dentition douloureuse, tout en l’apaisant et en le détendant.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Document-PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept