Article n° 4271 | Edition n° 91 | 2014

Peut-on apprivoiser le stress avec une plante médicinale?

En Suisse, le stress occasionne des coûts d’environ 6 milliards de francs par année

On considère le stress comme un mal majeur de notre époque, bien qu’il soit prouvé qu’il existe depuis l’aube des temps et dans toute forme de vie. L’homme préhistorique, qui, face à un danger imminent, devait immédiatement choisir entre s’enfuir ou se défendre, était assurément stressé!

Emprunté à l’anglais, le stress signifie «pression, contrainte»; il désigne la réponse physique et psychique d’un individu essayant de s’adapter à une sollicitation externe ou interne.

On ne le répétera jamais assez: une certaine dose de stress est nécessaire à la vie. Ce stress positif nous donne l’élan nous permettant de progresser. En revanche, un stress chronique amoindrit progressivement nos capacités d’adaptation, qui finissent par s’épuiser. Ainsi, nous tombons malades, physiquement ou psychiquement. Comment éviter d’en arriver là?

Selon Romain Ducret, coach et formateur professionnel, pour maîtriser le stress, rien ne vaut la pensée positive. «Entraînons-nous à porter notre attention sur les côtés positifs de chaque situation et à profiter des petits plaisirs de la vie quotidienne. La joie nous dynamise et nous détend à la fois!»

Et si la solution nous venait de la phytothérapie?

Il y a des plantes médicinales qui ont traversé les millénaires sans prendre une ride. C’est le cas de l’orpin rose (Rhodiola rosea), qui, de nos jours, fait l’objet d’un regain d’intérêt.

Dans l’Antiquité, les Grecs et, au haut Moyen Age, les Vikings attribuaient des vertus fortifiantes à cette plante, qui doit son nom au parfum de rose dégagée par sa racine. Dans un passé récent, les médecins russes l’ont prescrite aux cosmonautes et aux athlètes pour repousser le seuil du stress et de la fatigue.

Classé, à juste titre, parmi les plantes «adaptogènes», l’orpin rose permet à l’organisme de faire face aux sollicitations auxquelles il est confronté. Loin d’être un produit dopant, il augmente les performances sans exciter, et il détend sans provoquer de la fatigue. Quel que soit le type de stress auquel notre organisme est soumis, l’orpin rose soulage les symptômes physiques et psychiques liés à ce phénomène (fatigue, épuisement, tensions nerveuses, irritabilité, etc.). Cette plante est disponible en comprimés dans les pharmacies et drogueries.

---------------------------------------------------

Document-PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept