Article n° 1408

Maux de gorge? En été aussi!

Typiques de la saison froide, les maux de gorge accompagnent souvent les refroidissements. Mais le mal de cou en été est, lui aussi, une réalité. Plusieurs situations caractéristiques de la saison estivale sont susceptibles de provoquer des maux de gorge.

La sauge est une plante bien connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques au niveau des muqueuses de la gorge et du pharynx.

Ce sont surtout les fortes variations de température qui peuvent mettre à mal les muqueuses de la gorge. Le passage d’une température caniculaire à un local excessivement climatisé signifie en général une différence de 10 à 15 degrés. L’organisme ne s’adapte pas facilement à de telles fluctuations, surtout si elles sont fréquentes au cours d’une même journée, et certaines personnes ressentent une irritation, notamment au niveau du pharynx. Une autre situation typique pouvant provoquer des maux de gorge est l’exposition à des courants d’air comme ceux résultant d’une fenêtre ouverte en voiture, d’un ventilateur ou de la soufflerie d’un climatiseur. Relevons toutefois que les climatiseurs modernes, bien installés et bien placés dans un local, ne devraient pas générer de courants d’air inopportuns. D’autres personnes encore sont sensibles aux variations de température liées à l’humidité et supportent mal une baignade dans l’eau encore froide du début de l’été.

Apaiser les muqueuses irritées

La sauge (Salvia officinalis) est une plante bien connue pour ses propriétés anti-inflammatoires et analgésiques au niveau des muqueuses de la gorge et du pharynx. Des gargarismes avec un extrait de feuilles de sauge ou l’application directe d’un tel extrait, grâce à un spray pratique, soulagent efficacement les irritations de la gorge. L’extrait de rudbeckie rouge (Echinacea purpurea), appliqué localement, se caractérise par une excellente action antivirale et contribue, lui aussi, à apaiser les inflammations aiguës du pharynx. Egalement connue sous le nom d’échinacée, la rudbeckie rouge possède, en outre, un effet stimulant sur le système immunitaire et induit une amélioration des défenses naturelles dans tout l’organisme.

Se protéger des courants d’air et des fortes variations de température est, bien sûr, essentiel. De nombreuses personnes ne prennent pas le train, la voiture ou l’avion en été sans s’être munis d’un foulard ou d’une «petite laine» et on peut se demander s’il faut vraiment réduire la température dans ces moyens de transport de manière aussi drastique!

--------------------------------------------------------------------------------

 

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Isabelle Hulmann

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept