Article n° 1182

Les brûlures d'estomac peuvent désormais être soignées efficacement

Dès maintenant, les patients disposent de l’une des substances les plus efficaces contre la production excessive d’acide chlorhydrique gastrique: l’oméprazol, qui fait partie du groupe des inhibiteurs de la pompe à protons. En raison de son excellente efficacité et de sa bonne tolérance, l’oméprazol 10 mg n’est désormais plus soumis à prescription médicale.

Veillez à un mode de vie sain: évitez le café, l’alcool et les aliments gras!

Les brûlures d’estomac se manifestent par une douleur cuisante derrière le sternum, pouvant remonter jusque dans le pharynx. A cela s’ajoutent un goût amer dans la bouche et une démangeaison dans la gorge. Le responsable n’est autre que l’acide gastrique, qui reflue dans l’œsophage. Les troubles s’aggravent fortement la nuit en raison de la position allongée. Des douleurs épigastriques et des lourdeurs d’estomac viennent se greffer sur les autres symptômes.

L’œsophage est normalement séparé de l’estomac par un muscle. Si celui-ci se détend, l’acide gastrique corrosif peut remonter, irriter l’œsophage et donc provoquer des douleurs et des remontées acides.

Les brûlures d’estomac sont causées, d’une part, par la fermeture insuffisante du sphincter entre l’estomac et l’œsophage et, d’autre part, par une production excessive d’acide gastrique. Les brûlures d’estomac persistantes peuvent entraîner des maladies graves de l’œsophage et de l’estomac/intestin.

L’objectif du traitement est d’apaiser les douleurs et de prévenir ces maladies graves. L’oméprazol permet désormais de soigner les brûlures d’estomac et les remontées acides à la racine, car il bloque efficacement et durablement la production d’acide gastrique et apaise ainsi la douleur cuisante et la sensation désagréable dans la bouche et le pharynx.

Les inhibiteurs de la pompe à protons constituent le moyen le plus efficace d’inhiber la production d’acide chlorhydrique et sont prescrits avec succès depuis de nombreuses années dans les cabinets médicaux. Outre leur bonne efficacité et tolérance, ils ont l’avantage d’agir longtemps: 1 seul cachet, de préférence le soir, suffit à éliminer la douleur pendant 24 heures (jour et nuit).

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept