Article n° 3584 | Edition n° 85 | 2013

Les antioxydants et leurs bienfaits pour la peau

Dans la grande famille des substances appelées antioxydants, le groupe des caroténoïdes occupe une place importante. Apparentés par leur structure au bêtacarotène (provitamine A), certains caroténoïdes, comme par exemple l’astaxanthine, sont des antioxydants très puissants.

Le bêtacarotène est un précurseur de la vitamine A. Présent dans tous les fruits et légumes colorés que nous consommons, il se transforme dans le corps en vitamine A. Cette transformation étant régie par les besoins effectifs, il n’y a pas de risque de surdosage comme cela peut être le cas avec la vitamine A. Un rôle essentiel du bêtacarotène et des caroténoïdes est de neutraliser les radicaux libres, soit d’agir en tant qu’antioxydant.

Inévitables radicaux libres

Notre organisme est une usine biochimique, qui tourne plus ou moins intensément 24 heures sur 24. Les «déchets» des innombrables réactions chimiques qui ont lieu dans le corps sont soit recyclés, soit éliminés. Il se forme aussi des entités chimiques appelées radicaux libres. Très réactifs car dotés d’un ou de plusieurs électrons célibataires, les radicaux libres cherchent à tout prix à «oxyder». On a décrit ce phénomène sous le nom de stress oxydatif. Des enzymes spécifiques, comme par exemple les superoxydes dismutases, peuvent, dans une certaine mesure, neutraliser les radicaux libres. Mais une partie d’entre eux vont inévitablement faire des dégâts, notamment en réagissant avec les lipides insaturés des structures membranaires. On considère que les effets néfastes des radicaux libres jouent un rôle, entre autres, dans le vieillissement prématuré.

Les antioxydants protègent la peau

Les dommages dus aux radicaux libres semblent pouvoir être limités, au moins partiellement, par l’action des antioxydants. Ceux-ci empêchent les radicaux libres d’atteindre leurs cibles; on les appelle aussi «protecteurs chimiques». Les caroténoïdes ont un rôle spécifique à jouer en tant que capteur du radical libre appelé oxygène singulet, ce qui leur permet d’exercer une protection vis-à-vis des dommages induits par les rayons ultraviolets de la lumière solaire. Une protection particulièrement appréciée avant et pendant l’exposition au soleil! Ces différentes propriétés pourraient expliquer les bénéfices résultant de la prise de compléments alimentaires fournissant des antioxydants, ainsi que, bien sûr, d’une consommation élevée de fruits et légumes.

-------------------------------------------------------------------------------------

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Isabelle Hulmann

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept