Article n° 4725 | Edition n° 95 | 2017

L’entraîneur qui sublime ses joueurs

En relation
Tags

Petar Aleksic

La carrière de Petar Aleksic en tant que joueur professionnel, puis entraîneur de basket est riche. Pourtant, sa jeunesse dans une ex-Yougoslavie en pleine guerre n’a pas été facile. Le naturalisé suisse d’origine bosniaque, de religion orthodoxe, a quitté Zagreb (Croatie) avec deux bagages et a perdu son frère dans ce conflit. L’homme n’a jamais été du genre à se laisser abattre. Petar Aleksic est aussi exigeant, volontaire et déterminé que disponible, cordiale et prêt à tendre la main.

 

Vous étiez un sportif polyvalent, pourquoi avoir choisi le basket à l’âge de 12 ans?

Tous mes copains ont choisi le basket! L’ex-Yougoslavie était constituée d’une pépinière incroyable de talents et ce sport correspondait bien à ma mentalité.

 

En tant que joueur professionnel, vous avez évolué dans des clubs de 1ère division (Leotar Trebinje, Dubrovnik, Zagreb, Novi Sad, FMP Belgrade, Neuchâtel, Nyon). Quels sont vos meilleurs souvenirs?

Chaque équipe a été une nouvelle vie qui m’a beaucoup apporté sur le plan humain. En tant que joueur, la victoire de la coupe de Yougoslavie avec FMP Belgrade contre le club adverse de la même ville, le Partizan, constitue mon meilleur souvenir.

 

 

Vous avez mis fin à votre carrière de joueur en 2004 avec votre club d’origine Leotar Trebinje (Bosnie-Herzégovine). Pourquoi avoir choisi la voie d’entraîneur et qui êtesvous comme coach?

Mon entourage trouvait que j’avais le potentiel pour devenir coach. Je suis un entraîneur très exigeant et je demande beaucoup d’intensité. Je crois en la responsabilisation individuelle. Je suis un convaincu de la confiance réciproque qui peut sublimer une équipe et j’ai un tempérament de gagneur.

 

Vous avez été entraîneur assistant à Alba Berlin et entraîneur à Feldkirch (A), Neuchâtel, Monthey, de l’équipe nationale suisse et actuellement du Fribourg Olympic Basket. Quelles ont été vos principales satisfactions?

La période à Alba Berlin (1ère division allemande) a été formidable avec un titre de champion d’Allemagne et la participation à l’Euro League. Imaginez-vous des matchs contre Barcelone devant 15 000 spectateurs! Le doublé, soit champion suisse et vainqueur de la coupe suisse 2016 avec Fribourg Olympic, constitue aussi une très belle satisfaction.

 

Petar Aleksic, souhaitez-vous ajouter quelque chose qui vous tient à coeur?

J’ai changé 13 fois de ville et j’ai conservé partout des amis de «coeur». Cela constitue avec ma famille (NDLR: son épouse Sanja et ses 2 enfants Marko et Nikola) mon plus grand «trophée».

 

Propos recueillis par Serge C. Ducret, www.vitamag.ch

Photos 1-2: Michael Lehner, www.fribourg-olympic.ch


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Serge C. Ducret

Articles similaires

Interview
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept