Article n° 1607 | Edition n° 81 | 2012

Le tabagisme en questions

Pourquoi devient-on si vite accro du tabac?

La nicotine contenue dans le tabac provoque une dépendance aussi forte, voire plus, que l’alcool, la cocaïne ou l’héroïne. En outre, sa réponse est ultrarapide: la fumée passe directement des poumons au cerveau par les artères en y acheminant la nicotine en moins de 10 secondes.

Pourquoi se sent-on mieux en fumant?

La nicotine stimule la sécrétion de dopamine, un neuromédiateur cérébral, qui diminue l’anxiété, améliore l’humeur et soutient la mémoire tout en diminuant l’appétit. De quoi oublier que dans la fumée il y a 4000 substances chimiques, dont une cinquantaine cancérigènes!

Quelques chiffres pour évaluer l’ampleur des dégâts?

La consommation de tabac est la première cause de mortalité évitable à travers le monde. Selon l’Organisation mondiale de la Santé, dans les pays en voie de développement, elle est responsable de 70% des décès.

Vaut-il mieux essayer d’arrêter de fumer par ses propres moyens ou avec une aide (médicamenteuse, psychologique, etc.)?

De 3 à 10% des fumeurs parviennent à cesser de fumer sans aide, alors que le taux de succès atteint 15 à 20% lorsque le fumeur a recours à une aide.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa
Editorial
© 2010 Communis | Healthcare Media Concept