Article n° 1098

L'alginate de calcium, bon pour la cicatrisation

La peau est une barrière de protection naturelle contre les microbes et les infections de toutes sortes, à condition bien sûr qu’elle soit en parfait état. Les activités de la vie quotidienne occasionnent fréquemment des lésions cutanées plus ou moins importantes.

Après une blessure, les processus de coagulation et de cicatrisation entrent en jeu jusqu’à la guérison de la plaie. S’agissant de lésions cutanées de peu d’étendue, le premier réflexe à avoir est celui du nettoyage lorsque la plaie est souillée, puis celui de la désinfection. Pour nettoyer une plaie, de l’eau courante ou du sérum physiologique (solution stérile de chlorure de sodium) sont les mieux adaptés. Après cela, il est recommandé de désinfecter la plaie avec un produit liquide à base de chlorhexidine ou de povidone iodée, par exemple.

Alginate de calcium

Certains pansements et produits vulnéraires contiennent de l’alginate de calcium. Quels en sont au juste les avantages? Les marins connaissent ­depuis des siècles déjà les propriétés cicatrisantes de certaines algues marines brunes appelées laminaires. C’est à la fin du 19e siècle qu’on a découvert la substance contenue dans ces algues qui est dotée de propriétés cicatrisantes: l’acide alginique. Aujourd’hui, l’alginate de calcium est utilisé pour la fabrication de produits vulnéraires (pansements, compresses, ouate ou poudre). Il déploie une double action en favorisant l’hémostase (coagulation) d’une part et la cicatrisation d’autre part. Au contact du sang, l’alginate de calcium se transforme en gel et fait passer des ions calcium dans la plaie: il favorise ainsi une des premières phases de l’hémostase, l’agrégation plaquettaire, et raccourcit le temps de coagulation. Par la gélification de sa structure au contact du sang ou des exsudats d’une plaie suintante, l’alginate de calcium crée une sorte de peau artificielle qui protège la plaie des chocs extérieurs et des variations thermiques.

Ce gel maintient de plus un certain taux d’humidité au niveau de la plaie et accélère les processus de réparation tissulaire. L’application d’un produit à base d’alginate de calcium se fait après désinfection de la plaie; la plaie doit être réexaminée si des signes d’inflammation apparaissent (douleur, rougeur, chaleur, enflure).

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Isabelle Hulmann

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept