Article n° 1123

Homéopathie chez l'enfant: utiliser les forces naturelles de guérison

Efficaces pour calmer les enfants agités, les remèdes homéopathiques combinés stimulent leurs forces naturelles de guérison en agissant à divers niveaux. Dans différentes situations familières de la petite enfance, telles que les poussées dentaires, les rhumes et la toux de nature bénigne ou les dérangements intestinaux de peu de gravité, les parents apprécient de pouvoir compter sur ce type de médicaments.

  • Les remèdes homéopathiques combinés aident l’organisme à combattre la fièvre et les inflammations.
    Lors de poussées dentaires ou de ­fièvre, ils activent le processus anti-inflammatoire mis en œuvre par ­l’organisme.
     
  • Ils facilitent l’élimination des mucosités gênantes.
    Les sécrétions nasales ou celles qui encombrent les voies respiratoires empêchent de respirer profon­dément. Des remèdes homéopathiques spécifiques favo­risent leur évacuation tout en apaisant la douleur.
  • Ils rééquilibrent le système gastro-intestinal perturbé.
    Certains extraits de plantes, dilués et dynamisés, contribuent à soulager l’enfant en cas de coliques et de ballonnements.
     
  • Ils font appel aux ressources naturelles de l’organisme.
    Etant donné qu’il participe activement au processus de guérison, l’organisme de l’enfant se renforce.

 

Bébé pleure sans cesse

Les experts estiment qu’un bébé pleure beaucoup dès qu’il est intensément en pleurs plus de 3 heures par jour, plus de 3 jours par semaine et pendant plus de 3 semaines. Ces pleurs ont longtemps été attribués aux coliques. Aujourd’hui, on sait qu’un bébé pleureur sur cinq seulement souffre de coliques. Beaucoup de nourrissons crient parce qu’ils se sentent stressés. Pour un bébé, une naissance difficile est une épreuve qu’il a parfois du mal à surmonter. Pour exprimer son malaise, il pleure. D’autres «agressions» peuvent également le perturber, par exemple des tensions dans son entourage ou une dispute entre les parents et ses frères et sœurs. Inquiet, bébé pleure pour évacuer son stress. Souvent banalisées, la radio et la télévision sont d’autres sources susceptibles de déstabiliser le nourrisson, qui n’est pas encore en mesure de gérer les bruits émis par ces appareils.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Nicole Liechti

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept