Article n° 3934 | Edition n° 87 | 2013

Garder une peau souple, douce et saine

A bien des égards, la peau est un organe particulièrement important: par sa taille tout d’abord (2 m2 environ chez un adulte), qui en fait l’organe le plus grand du corps humain, par sa fonction de barrière entre l’environnement extérieur et l’organisme ou encore par le rôle essentiel qu’elle joue dans nos sensations. Un organe si précieux mérite toute notre attention.

Structure de la peau

La peau se compose de plusieurs couches, l’hypoderme, le derme et l’épiderme. L’hypoderme abrite les vaisseaux sanguins et les nerfs. Dans le derme, on trouve les glandes sébacées et sudoripares, ainsi que les tissus conjonctifs, responsables de l’assise et de l’élasticité. L’épiderme est hermétiquement fermé par la couche cornée. Intacte, cette dernière est une barrière efficace contre les agressions extérieures. En produisant du sébum et en stockant de l’eau dans les tissus, notre peau est, en principe, capable de se maintenir souple et élastique. Cette capacité dépend de prédispositions génétiques et hormonales. Toutefois, certains facteurs peuvent provoquer une sécheresse cutanée désagréable : le froid, les rayons du soleil, des produits agressifs, une alimentation inadaptée ou simplement le temps qui passe car la peau perd peu à peu sa faculté à retenir l’eau.

Sécheresse et irritations cutanées

La sécheresse et l’irritation de la peau sont des affections fréquentes. L’épiderme, qui est la couche superficielle de la peau, présente dans ce cas une rugosité, généralement des rougeurs et risque de se craqueler, laissant alors apparaître des crevasses. En plus de la gêne due aux tiraillements, les fonctions protectrices et sensorielles de la peau ne sont plus correctement remplies. C’est pourquoi il convient de traiter rapidement la sécheresse et la déshydratation cutanées.

Des substances efficaces

Plusieurs principes actifs permettent un traitement efficace et très bien toléré. Il s’agit, par exemple, du panthénol à l’effet apaisant, de la carbamide (ou urée) à l’action hydratante, de la vitamine A, qui stabilise le processus naturel d’accumulation de kératine dans les cellules de l’épiderme, ou encore de la vitamine E, qui neutralise le stress oxydatif provoqué par les radicaux libres, cause majeure du vieillissement cutané. Un traitement adéquat permettra d’avoir une peau douce, élastique et remplissant ses fonctions  physiologiques.

--------------------------------------------------------------------------------

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Nicolas Pauchard

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept