Article n° 1316 | Edition n° 1 | 1994

En complément à votre traitement hormonal.

"Ménopausée depuis quelques années, je suis un traitement hormonal qui a quasiment effacé mes bouffées de chaleur. Malheureusement, j'ai pris quelques kilos et je fais davantage de rétention hydrique. Pourrait-il s'agir d'effets secondaires des hormones ?"

Une hormonothérapie peut, en effet, déclencher ou aggraver la tendance à la prise pondérale et à la rétention hydrique. La première chose à faire consiste à signaler ce problème à votre médecin. Il se peut que la préparation hormonale qu'il vous a prescrite ne vous convienne pas et qu'il faille la remplacer (cela arrive souvent aussi avec les pilules contraceptives. Il n'est pas exclu non plus qu'elle soit tout simplement trop dosée pour vous. On parvient aux mêmes résultats avec une dose deux fois inférieure, n'entraînant pratiquement pas d'effets secondaires. Pour ma part, je vous conseille de prendre quotidiennement 40 mg de vitamine B6, indispensable lors de toute oestrogénothérapie de longue haleine. En effet, les oestrogènes contrecarrent l'assimilation intestinale de cette vitamine et en provoquent, à la longue, une carence. Celle-ci peut se traduire, entre autre, par la prise pondérale et la rétention hydrique. L'homéopathie, l'organothérapie et la phytothérapie peuvent aussi s'avérer fort utiles dans votre cas. NATRUM SULFURICUM et THUYA combattent efficacement la gonflette et la tendance à l'embonpoint. Les teintures mères de SOLIDAGO, PILOSELLA et EQUISETUM, parmi d'autres, éventuellement avec des ampoules ou des suppositoires de REIN en dilution stimulante (la 4 CH) augmentent la diurèse. Les teintures mères d'algues marines de FUCUS VESICOLOSUS et LAMINARIA réveillent en douceur le métabolisme, tout en dégorgeant et en désinfiltrant les tissus. Un médecin ou un pharmacien homéopathe vous conseilleront le traitement adapté à votre cas.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Rita Ducret-Costa

Articles similaires

Article
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept