Article n° 3583 | Edition n° 85 | 2013

Élan et bien-être durant la ménopause

Dans la vie d’une femme, la ménopause marque le début d’une nouvelle tranche de vie, qui peut durer longtemps. La ménopause n’est pas une maladie, mais un processus naturel de l’organisme de la femme: la fertilité diminue lentement et la production d’œstrogènes dans les  ovaires décline progressivement.

Les troubles de la ménopause

Le déclin de la production d’œstrogènes se manifeste par les symptômes les plus divers, tels que bouffées de chaleur, maux de tête, troubles du sommeil, nervosité, irritabilité, irrégularité des cycles, changements au niveau des cheveux et de la peau, diminution du désir sexuel et sécheresse vaginale. Les bouffées de chaleur et les sueurs sont particulièrement pénibles pour les femmes concernées. La transpiration donne une sensation collante de moiteur et se traduit par de mauvaises odeurs, la peau du visage devient rouge et des perles de sueur apparaissent sur la peau. Le sommeil est tout particulièrement gêné par les bouffées de chaleur; s’ensuivent des nerfs à vif et un bien-être mis à mal, et la qualité de vie chute.

Combattre les bouffées de chaleur grâce à la force de la nature

Une herbe s’avère particulièrement efficace contre les bouffées de chaleur: durant l’Antiquité, la sauge était déjà utilisée comme plante médicinale; aujourd’hui, ses vertus ont été redécouvertes.
A côté de son action antibactérienne et anti-inflammatoire, la sauge est excellente pour lutter contre la sécrétion de sueur, qu’elle soit liée à la ménopause ou d’ordre neurovégétatif. Des tests ont montré que les tablettes à base de sauge abaissaient la fréquence et l’intensité des bouffées de chaleur, ce qui signifie pour la femme concernée que les bouffées de chaleurs deviennent de plus en plus rares, et de plus en plus faibles.
En outre, il a été démontré que les autres problèmes liés à la ménopause, tels que les troubles du sommeil, les palpitations, les humeurs dépressives et l’irritabilité, pouvaient être réduits grâce à la prise de tablettes à base de sauge.
Lors du choix de vos tablettes à base de sauge, optez pour des remèdes sans thuyone. La thuyone est un constituant de l’huile essentielle, présente dans la sauge. Elle peut provoquer des troubles de la perception, des vertiges ou des hallucinations. Pour une utilisation à long terme de produits à base de sauge, ceux-ci doivent, par conséquent, contenir un minimum de thuyone.

-----------------------------------------------------------------------------

Document - PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept