Article n° 4583 | Edition n° 93 | 2016

Des veines saines pour des jambes légères et séduisantes

Les héparinoïdes préviennent la formation de caillots sanguins et traitent les processus inflammatoires et les oedèmes.

Affection chronique, les troubles veineux touchent près de 70% des adultes. Un suivi systématique empêche qu’un trouble léger ne se transforme en jambe ouverte ou en thrombose veineuse profonde.

Les symptômes et facteurs de risque du trouble veineux

Parmi les premiers symptômes d’un trouble veineux naissant, on citera les jambes lourdes, fatiguées et/ou tendues, les démangeaisons aux jambes et les crampes aux mollets. Seul un patient sur deux présente des signes extérieurs comme les varicosités ou varices. La prévention et le traitement précoces des troubles veineux permettent de freiner leur aggravation.
A l’origine du trouble: une faiblesse des parois veineuses et un manque d’efficacité des valves. Dès lors, le pompage du sang en direction du coeur manque de dynamisme, le sang redescend dans les jambes et la pression au sein des veines augmente. A la longue, les veines s’enflamment. Sans traitement, ces inflammations peuvent provoquer des thromboses, voire une embolie pulmonaire mortelle. Le trouble veineux est favorisé par une faiblesse congénitale des tissus conjonctifs, la sédentarité, la position debout prolongée et la grossesse. La pilule, la nicotine, l’alitement prolongé, les longs voyages (bus ou avion) et les températures élevées augmentent le risque de thrombose.

Consacrez du temps à vos veines!

Le port régulier de bas de contention et toute autre mesure favorisant le retour veineux ralentissent l’aggravation du trouble veineux. En complément d’une alimentation équilibrée et d’une hydratation suffisante ( 2 l /jour), les personnes concernées devraient activer leur pompe veineuse musculaire, grâce à des exercices de gym ciblés et une activité physique régulière, p.ex. du vélo et l’ascension d’escaliers.
Il existe, en outre, des médicaments contenant plusieurs principes actifs, qui renforcent les parois veineuses, diminuent leur perméabilité et apaisent les inflammations. Parmi ceux-ci, des principes actifs végétaux, comme ceux du marron d’Inde, qui fortifient les parois veineuses et en augmentent l’élasticité. Une autre classe thérapeutique est celle des héparinoïdes, aux propriétés antithrombotiques et antiinflammatoires. Disponibles en crèmes et gels, ils soulagent les jambes lourdes, les oedèmes, les démangeaisons et les sensations de brûlure.

Document PDF

 

Publicité

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept