Article n° 1650

Blessures musculaires ou articulaires: les bons réflexes

Entre entorses, élongations musculaires et claquages, le sportif n’est pas à l’abri de blessures, qui, sans être gravissimes, impliquent tout de même un arrêt plus ou moins long de l’entraînement.

Mais la pratique d’une activité physique régulière ou d’un sport est en général bénéfique. On peut citer l’amélioration de la souplesse et de la force musculaire, une meilleure condition physique, un entraînement du sens de l’équilibre et un effet positif sur le poids corporel et le métabolisme. La course à pied, ainsi que le tennis, le volley-ball ou le foot, avec leurs mouvements typiques d’accélérations et d’arrêts brusques, sont des sports particulièrement exposés aux blessures musculaires et articulaires.Mais attention, les non-sportifs sont, eux aussi, candidats aux blessures, par exemple en trébuchant ou en glissant malencontreusement!

Se soigner avec l’homéopathie

Que ce soit en application interne ou externe, divers médicaments homéopathiques aident à soigner les blessures de l’appareil locomoteur. En interne, on connaît bien sûr Arnica, mais les souches Symphytum (troubles osseux, articulaires et tendineux), Rhus toxidendron (problèmes au niveau des tissus conjonctifs, des tendons et des muscles) ou encore Ruta graveolens (lors de choc direct) rendent service selon les cas. En application externe, il existe des gels ou des pommades contenant un mélange de diverses souches homéopathiques. La prise d’un médicament analgésique (contre les douleurs) et anti-inflammatoire est parfois nécessaire pendant quelques jours.

Attelle, taping ou strapping

A l’apparition d’une blessure de type entorse, il faut suivre les recommandations de l’acronyme RGCS: Repos, Glace, Compression, Surélévation. Dès que possible, on réutilisera l’articulation en question en la stabilisant et en la soutenant, par exemple avec une attelle en polypropylène. On utilise aussi de plus en plus souvent des bandages spéciaux, appelés taping (contention non élastique) ou strapping (contention souple), qui sont posés sur l’articulation ou les muscles pour les stabiliser, les soutenir ou les décharger.

--------------------------------------------------

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Isabelle Hulmann

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept