Article n° 4161 | Edition n° 90 | 2014

Bain de jouvence pour la peau

90% du vieillissement cutané étant dû à des facteurs externes (soleil, pollution, tabac, stress), la prévention s’effectue dès l’enfance.

Pourquoi vieillit-on? Pourquoi cela se voit-il plus chez les uns que chez les autres? Doit-on se résoudre à se strier de rides toujours plus profondes jour après jour? Pour lutter contre un fatalisme trop convenu, essayons de comprendre un peu plus ces mécanismes, afin de les contrarier.

Le moteur de nos cellules (mitochondrie) produit lors de son fonctionnement des radicaux libres. En temps normal, ces espèces oxygénées, utiles contre des agents extérieurs, mais délétères pour nos cellules, sont neutralisées par des complexes enzymatiques (antioxydants). Lorsqu’un déséquilibre en faveur des radicaux libres intervient, on parle de stress oxydatif. La baisse du métabolisme énergétique liée au vieillissement, de même que certains facteurs, tels que les UV, la pollution ou le tabac, amplifient ce phénomène, notamment au niveau de la peau. La prolifération des cellules cutanées (kératinocytes, mélanocytes) chute alors, de même que la synthèse des lipides, réduisant ainsi la fonction protectrice cutanée. On constate alors une perte d’hydratation, d’élasticité et d’épaisseur de la peau, ainsi qu’une perméabilité accrue aux germes, bref le «commencement de la fin»!


Des actifs spécifiques

Les agents cosmétiques de jadis, principalement hydratants, sont aujourd’hui nourris d’une véritable réflexion scientifique, qui découle des mécanismes vus plus haut. A titre d’exemple, le beurre de karité et l’acide hyaluronique empêchent la déshydratation, tandis que l’allantoïne ou le panthénol favorisent la croissance cellulaire. Les vitamines C et E sont de redoutables antioxydants dont l’effet peut se conjuguer à celui de la créatine déterminante dans la production énergétique des cellules de la peau. Enfin, les crèmes de jour ont tout naturellement intégré à leurs formules des filtres anti-UV. Ainsi, les soins bien formulés assureront prévention et correction en complément d’une bonne hygiène de vie (dont les incontournables sont une alimentation équilibrée et un apport hydrique suffisant), accompagnée d’une réduction de l’alcool, du tabac et de l’exposition solaire.

-------------------------------------------

Document PDF


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Dr. Stéphane Hoën

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept