Article n° 4656 | Edition n° 94 | 2017

Approche moderne à base de plantes, la gemmothérapie regorge de l’énergie vitale des bourgeons

Ribes nigrum a des propriétés antiinflammatoires et antiallergiques, proches de celles de la cortisone.

Partie intégrante de la phytothérapie, la gemmothérapie puise sa force dans les bourgeons (gemma, en latin) poussant dans les arbres et arbustes. Les substances ultraconcentrées que recèlent les bourgeons favorisent la croissance et le développement des plantes et viennent enrichir les remèdes efficaces de la gemmothérapie.

 

L’histoire de la gemmothérapie

C’est un médecin belge, le Dr Pol Henry, qui a mis au point la gemmothérapie. Dans les années 1960, il a conduit des recherches sur les bourgeons, fort de la conviction qu’ils abritent tout le patrimoine génétique d’un arbre ou arbuste. Dès lors, il a voulu permettre à l’homme d’accéder à ce réservoir d’énergie vitale et a fini par découvrir que la macération des bourgeons dans un mélange d’eau, de glycérine et d’alcool permet d’extraire leurs puissantes vertus.

 

Effets de la gemmothérapie

Les macérats de bourgeons sont riches en hormones de croissance, vitamine C et protéines ultraconcentrées. Les remèdes issus de la gemmothérapie rééquilibrent un organisme affaibli, stimulent le système immunitaire et favorisent la guérison, sans effet secondaire et sans interférence avec d’autres médicaments.
Efficace et à l’action rapide, la gemmothérapie est parfaitement indiquée en thérapie aiguë ou pour compléter les traitements allopathiques, homéopathiques ou spagyriques.
Proposés sous forme de sprays buccaux, les macérats de gemmothérapie se pulvérisent sur les muqueuses de la bouche.

Ribes nigrum, le numéro 1 des remèdes en gemmothérapie

Certainement le remède le plus célèbre en gemmothérapie, le cassis (Ribes nigrum) a des propriétés anti-inflammatoires et antiallergiques, proches de celles de la cortisone. Ribes nigrum est particulièrement conseillé en cas d’inflammations aiguës, telles que refroidissement, bronchite ou infection ORL. Il a également fait ses preuves pour d’autres indications, notamment le rhume des foins, l’asthme, les allergies et migraines, l’arthrose et d’autres affections articulaires.

 

La spagyrie, un excellent complément

Autre thérapie entièrement naturelle, la spagyrie tient compte de l’organisme, de l’âme et du psychisme de la personne à traiter. Dans le cadre de ses travaux alchimistes, Paracelse a optimisé la transformation des plantes en remèdes performants, en les faisant macérer, en les distillant ou en les calcinant.


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

Article
Spagyros Ribes nigrum®_94
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept