Article n° 3347

Agitation, insomnie, épuisement: comment briser le cercle infernal

Créez des conditions favorables au sommeil: un repas léger le soir, pas d’alcool, tisane calmante et air frais dans la chambre à coucher.

Un agenda rempli, des délais serrés, une surcharge de travail, des problèmes privés sont des sources bien connues de stress. Mot d’ordre: agir au lieu de subir.

Le stress, au sens négatif du terme, se traduit par une surcharge chronique provoquant de l’agitation pendant la journée et des troubles du sommeil durant la nuit. Une situation inquiétante, car, l’organisme ne pouvant plus récupérer, un état d’épuisement s’installe. La concentration et les performances baissent. Agressivité ou humeur dépressive peuvent survenir. A long terme, les états d’épuisement sont susceptibles d’évoluer vers des maladies cardiovasculaires ou une dépression sévère.

Gérez votre équilibre intérieur

De nombreuses personnes recourent à des soi-disant remèdes, tels que l’alcool, la cigarette ou les somnifères, qui ne font qu’empirer la situation tout en présentant un risque d’addiction.
Prenez le temps de rétablir votre équilibre interne! Consacrez plus d’attention à votre corps et à vous-même. Optez pour une planification réaliste des tâches, des pauses conscientes et davantage de mouvement en plein air. L’homéopathie, quant à elle, offre un soutien valable. Il existe des complexes homéopathiques qui assurent une meilleure détente pendant la journée et une nuit réparatrice. En l’absence de somnolence diurne, la concentration et les performances se voient augmentées. L’équilibre intérieur est progressivement rétabli. Parmi les principes actifs homéopathiques possédant de telles propriétés, citons notamment: la passiflore, qui combat l’agitation et l’insomnie, l’avoine, qui agit contre les états d’épuisement et les troubles du sommeil, les graines de café, qui aident en cas de nervosité et de troubles du sommeil, et le valérianate de zinc, qui apaise les troubles du sommeil d’origine nerveuse. En raison de leur excellente tolérance, ces complexes homéopathiques peuvent être utilisés dans toutes les situations et durant de longues périodes. Leur utilisation est également indiquée dans des circonstances particulières comme les examens (diplôme de fin d’apprentissage, maturité) ou pendant la ménopause. A relever que les remèdes homéopathiques sont parfaitement compatibles avec les  médicaments allopathiques.

-----------------------------------------------------------------------

Document PDF

 


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Michaela Paepke-Raack

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept