Article n° 4691 | Edition n° 94 | 2017

Adieu jambes lourdes!

Dérivés de l’héparine, les héparinoïdes sont connus pour leurs effets anticoagulant et anti-inflammatoire.

L’insuffisance veineuse, relativement fréquente, touche davantage les femmes que les hommes. Quels sont les principaux symptômes et comment y remédier?

Pour une part héréditaire, l’insuffisance veineuse est à l’origine de symptômes, tels que jambes lourdes et fatiguées, crampes dans les mollets ou varicosités (petites veines dilatées). Ce phénomène est dû à une faiblesse des parois veineuses et à un fonctionnement déficient des valves veineuses. Le sang ne remonte plus assez efficacement vers le coeur. Il stagne et fait augmenter la pression dans les veines, ce qui, à la longue, conduit aux symptômes susmentionnés. Certains facteurs favorisent l’apparition ou l’aggravation de l’insuffisance veineuse: le manque de mouvement, le surpoids, l’immobilisation de longue durée (position debout ou assise), la grossesse, etc.

Des produits à avaler ou à appliquer localement

En présence de symptômes débutants, on recommande l’application locale de produits à base d’héparinoïdes. Dérivés de l’héparine, les héparinoïdes sont connus pour leurs effets anticoagulant et anti-inflammatoire. On veillera à appliquer les crèmes ou les gels depuis
les pieds vers le coeur pour favoriser le retour veineux. Il existe aussi des produits à avaler contenant des extraits de plantes susceptibles d’améliorer le tonus veineux.

Des méthodes physiques pour lutter contre l’insuffisance veineuse

Cet aspect est, lui aussi, déterminant. On ne soulignera jamais assez l’importance d’une activité physique régulière comme, par exemple, la marche, le vélo ou la natation. Ces sports activent le pompage veineux et soulagent la lourdeur et la fatigue des jambes. Les bas de contention (ou de compression) ont le même effet. Parmi les différentes classes de compression, les plus faibles sont disponibles sur conseil auprès de votre pharmacien, de votre droguiste ou dans les magasins d’articles sanitaires.

Quand faut-il s’inquiéter?

Si les premiers symptômes de l’insuffisance veineuse ne sont pas trop gênants, ils peuvent à la longue s’aggraver et favoriser l’apparition d’une thrombose. La thrombose veineuse est une affection sérieuse qui requiert un examen médical. Si des varices se sont formées (veines déformées ou tortueuses en raison d’une dilatation permanente), il faut parfois recourir à la chirurgie.

Document PDF

 

Publicité

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite.
Isabelle Hulmann Isabelle Hulmann

Articles similaires

vit@express
Toute reproduction partielle ou intégrale faite sans autorisation de la part de l’éditeur est interdite et illégale. Tout procédé de reproduction et d’adaptation est illicite. © 2010 Communis | Healthcare Media Concept